•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visière et masque deviennent obligatoires dans plusieurs hôpitaux du Québec

Tout le personnel de la santé, y compris les médecins, devra les porter sur son lieu de travail.

Une hygiéniste porte une visière de la marque CCM.

Au Québec, 5000 travailleurs de la santé ont attrapé la COVID-19, principalement à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

Des dizaines de milliers d'infirmières, de préposés et de médecins des hôpitaux de Montréal et des régions alentour ont dorénavant l'obligation de se protéger le visage avec un masque de procédure et une visière.

Radio-Canada a obtenu une directive du ministère de la Santé du Québec adressée aux PDG des CISSS, des CIUSSS et des CHU, le 13 mai. On y apprend que la mesure doit être mise en place dans les centres hospitaliers des régions suivantes :

  • Montréal
  • Laval
  • Montérégie
  • Lanaudière
  • Laurentides

Le masque de procédure et la visière devront être portés par tous les travailleurs de la santé (incluant les médecins), sur leur milieu de travail en centre hospitalier.

Extrait de la lettre adressée par le sous-ministre Yvan Gendron aux PDG des CISSS, des CIUSSS et des CHU

La mesure est officiellement en vigueur depuis le 13 mai, mais sur le terrain plusieurs n'en ont pas été informés par leur direction, et la mesure n'est pas encore appliquée partout. Des sources se demandent si le nombre de visières sera suffisant pour équiper tout le monde, même si celles-ci peuvent être lavées et réutilisées.

Dans sa lettre, le sous-ministre Yvan Gendron explique que cette orientation émane des travaux de prévention et de contrôle des infections menés en collaboration avec la Direction générale de la santé publique.

Il n'est pas précisé dans la lettre pourquoi la directive ne s'applique pas aux CHSLD.

Les recommandations concernant le port du masque N95 ne changent pas. Il doit être porté lorsque le personnel de santé traite des patients en soins intensifs et pour toute intervention générant des aérosols.

Au Québec, 5000 travailleurs de la santé ont attrapé la COVID-19, principalement à Montréal.

De nombreuses éclosions sont survenues dans les zones froides des hôpitaux et même dans des établissements qui n'étaient pas censés recevoir des personnes infectées par le coronavirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Santé