•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici les services et les entreprises qui peuvent rouvrir mardi en Saskatchewan

Un homme marche devant un magasin avec un masque.

Les centres commerciaux, certains commerces de détail et les coiffeurs peuvent rouvrir en Saskatchewan.

Photo : La Presse canadienne / Jeff Mcintosh

Après les terrains de golf et les ciné-parcs, c'est au tour des coiffeurs, des centres commerciaux et de certains commerces de détail de pouvoir accueillir de nouveau le public à l'occasion du début de la deuxième phase du déconfinement en Saskatchewan.

Voici les services et les activités autorisés à reprendre et sous quelles conditions, selon le plan de relance économique du gouvernement :

Commerces de détail :

  • Magasins de vêtements et de chaussures

  • Magasins de sports et de plein air

  • Fleuristes

  • Librairies, papeteries et magasins de cadeaux

  • Magasins de jouets, de musique, d’électroniques et de divertissement

  • Magasins d’objets de seconde main

  • Autocueillette de fruits et de légumes

  • Concessionnaires de bateaux, de motoneiges et de véhicules tout-terrain

  • Marinas

  • Magasins de prêteurs sur gages

  • Magasins de produits de vapotage

  • Agences de voyages

Source : Gouvernement de la Saskatchewan

En plus de la mise en place de mesures d'hygiène accrues, la province fait certaines recommandations.

Les commerçants...

  • découragent l’échange ou le retour de la marchandise, de même que l’utilisation des salles d’essayage (si celles-ci sont ouvertes, elles ne pourront accueillir que 50 % de leur capacité);
  • utilisent des moyens comme le marquage au sol et le contrôle des entrées dans leurs magasins afin d’assurer le maintien de l'éloignement physique des clients et des employés.

Et que les clients...

  • n’apportent pas leurs contenants, leurs boîtes, ni leurs sacs réutilisables dans les magasins et utilisent plutôt les sacs fournis par le détaillant;
  • touchent le moins possible aux objets dans les commerces.
Une coiffeuse peigne les cheveux d'un client. Tous les deux portent des masques sur le visage.

Un homme se fait couper les cheveux dans un salon de coiffure ouvert à Dallas, aux États-Unis, malgré la pandémie le 24 avril 2020 (archives).

Photo : Associated Press / LM Otero

Services personnels :

  • Salons de coiffure et barbiers (pour les soins capillaires uniquement)

  • Massothérapeutes enregistrés

  • Soins d’acupuncture

Source : Gouvernement de la Saskatchewan

En ce qui a trait aux services personnels, le plan de relance du gouvernement recommande entre autres que :

  • Les clients se rendent à leurs rendez-vous seuls, autant que possible;

  • Les clients n’arrivent pas plus de 5 minutes avant l’heure de leur rendez-vous et que l’aire d’attente puisse respecter une distance de 2 mètres entre les personnes. Dans le cas contraire, les clients pourraient devoir attendre à l’extérieur;

  • Les méthodes de paiement sans contact doivent être privilégiées;

  • Les salons n’offrent pas de café, d'eau ou toute autre boisson à leurs clients.

Les centres commerciaux

De leur côté, les centres commerciaux doivent suivre les mêmes recommandations que celles destinées aux commerces de détail.

Ils doivent s’assurer que les mesures d'éloignement physique puissent être appliquées convenablement dans les espaces communs et dans les files d’attente, tout comme dans les ascenseurs et les escaliers roulants.

Les restaurants des aires de restauration seront ouverts au public, mais seulement pour la livraison et les commandes à emporter. Il sera donc impossible de s'asseoir aux tables.

Les centres commerciaux rendront accessibles les toilettes aux clients et aux employés. Par contre, celles-ci doivent être nettoyées et désinfectées le plus souvent possible.

Une personne de dos au milieu du marché public de Saskatoon.

Les marchés publics et les marchés fermiers peuvent rouvrir, à condition de suivre plusieurs règles concernant l'hygiène et la distanciation physique.

Photo : Guy Quenneville/CBC

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Marchés publics et marchés fermiers

Les marchés publics et fermiers doivent respecter des mesures d’hygiène similaires à celles déjà en place dans des établissements qui vendent de la nourriture. Le nombre de clients qui se trouvent à l'intérieur des marchés sera donc limité pour assurer la distance physique, par exemple. Les marchés devront aussi installer des stations de lavage de mains et renforcer le nettoyage et l’assainissement de toutes les surfaces.

Des mesures supplémentaires peuvent être imposées par les municipalités, puisque ce sont elles qui délivrent les permis aux marchés.

Parmi ses recommandations, le gouvernement encourage les vendeurs à préemballer la nourriture pour limiter les contacts directs avec les clients ou à les entreposer loin de ces derniers jusqu’au moment de la vente. Il est également interdit de donner des échantillons de nourriture ou de boisson.

Par ailleurs, les clients ne sont pas autorisés à utiliser ni même à fournir leurs propres contenants ou leurs sacs réutilisables.

Trois autres phases au plan de relance

La troisième phase du plan, dont la date de début n'est pas encore déterminée, comprend la réouverture partielle des restaurants et des bars, mais aussi la reprise des activités dans les salles d'entraînement et les garderies. Le reste des services personnels, comme les soins d'esthétiques et les salons de tatouages, pourront également rouvrir.

Les arénas, les piscines, les casinos et les salles de bingo font partie des endroits qui pourront rouvrir au moment de la quatrième phase, pour laquelle aucune date de lancement n'est prévue pour le moment.

La cinquième et dernière phase sera celle où le gouvernement songera à lever certaines des restrictions mises en place pour limiter la propagation du nouveau coronavirus dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !