•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté de Gravelbourg félicite des finissants de façon originale

La Ville de Gravelbourg et l'École Gravelbourg School ont fait preuve de créativité pour féliciter à leur façon les finissants.

Les finissants de l’École Gravelbourg School ont eu toute une surprise cette semaine en voyant que des banderoles arborant leur photo ont été installées sur les lampadaires le long de la rue Main. L’établissement a voulu féliciter ainsi les finissants qui ne pourront pas célébrer la fin de l’année scolaire en raison de la crise de la COVID-19.

Zach Aussant, un élève de la 12e année, raconte que sa mère lui a dit que sa photo était affichée au centre de la communauté. C’était surprenant!, affirme-t-il, ajoutant qu’il aurait toutefois bien aimé choisir sa photo de finissant.

De son côté, Alexandre Turgeon croit que l’annulation de la fête des finissants est surtout difficile pour les filles de sa classe.

Toutes les filles qui ont acheté leurs robes, ça va sûrement être dur pour elles. J’étais juste excité pour le party, s’il [devait] y en avoir, mais on va voir.

Un adolescent pose pour la photographe devant un lampadaire où sa photo est affichée.

Alexandre Turgeon, un des finissants de l'École Gravelbourg School.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Pour sa mère, Nathalie Fournier, l’annulation de la fête est difficile à avaler.

C’est triste, il ne faut pas que j’en parle parce que je vais être émotive, mais j’aurais aimé ça descendre l’allée avec mon fils, dit-elle.

Un grand événement à Gravelbourg

Chaque année, la fête des finissants est un moment attendu dans la communauté. Une vidéo de la cérémonie est habituellement diffusée, et les habitants peuvent suivre l’événement en direct.

La communauté va être contente de voir qui sont les diplômés cette année, car on n’aura pas la chance d’avoir [un vrai bal des finissants], estime Nathalie Fournier.

Selon elle, ce sont des membres de la communauté qui ont eu cette idée après avoir vu un projet semblable aux États-Unis sur les réseaux sociaux. Les parents ont par la suite reçu un courriel pour les informer de l’initiative, qui s’est finalement avérée une surprise pour les finissants.

L’agente de récréation, culture et loisir de la Ville de Gravelbourg, Casandra Rushinko, mentionne que la communauté était heureuse de travailler pour mettre sur pied ce projet de l’école, qui avait déjà mis de côté des fonds pour la fête des finissants. Elle a donc décidé d’en utiliser une partie pour les banderoles.

Cependant, Casandra Rushinko croit qu’il serait impossible de faire un tel projet dans une plus grande communauté, mais n’écarte pas la possibilité de répéter l’initiative à l’avenir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation