•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un recours collectif contre Air Canada lancé aux États-Unis

En cause, l'offre d'un crédit plutôt qu'un remboursement pour les vols annulés en raison de la pandémie.

Un avion d'Air Canada au sol.

D'autres tentatives de recours collectifs semblables sont en cours contre la compagnie aérienne.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

Un New-Yorkais dont le voyage en Colombie-Britannique a été annulé en raison de la pandémie de la COVID-19 tente de lancer un recours collectif contre Air Canada pour avoir refusé de lui rembourser le prix des billets.

Dans une plainte civile déposée dans le district sud de New York, Emilio Vozzolo affirme qu'Air Canada a l'obligation de lui rendre les 1942,90 dollars américains qu'il a dépensés pour cinq billets d’avion de Newark, au New Jersey, vers l'aéroport international de Vancouver.

Le voyage, qu'il a payé le 30 décembre 2019, devait avoir lieu du 29 avril au 5 mai.

Refusant de le rembourser, la compagnie aérienne lui a plutôt offert un crédit qui expirera dans deux ans, soutient le plaignant.

Puisque qu'un pourcentage important de clients ne rachèteront pas leurs billets avant la date limite [Air Canada] récoltera probablement près de 100 % de marge bénéficiaire sur un grand nombre des billets prépayés et non échangés, lit-on dans la plainte.

M. Vozzolo cherche à certifier un recours collectif au nom de tous les consommateurs américains qui n'ont pas reçu de remboursement pour des vols d'Air Canada, d'Air Canada Rouge ou d'Air Canada Express à destination, ou en provenance des États-Unis à partir du 1er mars.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Dans une plainte de 27 pages, M. Vozzolo accuse la compagnie aérienne d’avoir modifié ses conditions d'utilisation suivant l'annulation de vols en raison de la COVID-19.

Avant la pandémie, les conditions d'utilisation indiquaient qu'il était possible d'obtenir un remboursement si l'annulation a lieu en raison d’une situation qui est attribuable à Air Canada ou nécessaire par souci de sécurité.

Air Canada a précisé ensuite que les annulations résultant de la crise de la COVID-19 étaient considérées comme étant hors de son contrôle, affirme M. Vozzolo.

La plainte fait valoir que les clients devraient avoir droit aux conditions d'utilisation qui étaient en vigueur au moment où ils ont payé leurs billets, et non à celles établies par la suite pour justifier de remettre un crédit.

Air Canada a refusé de commenter l'affaire tant que le dossier est devant les tribunaux.

Aucune des réclamations n'a été prouvée en cour.

Avec les informations de Jason Proctor

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Justice