•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quels sont les plans de déconfinement à travers le Canada?

Le travail reprend, oui, mais quand? Où peut-on jouer au golf? Et les heures de magasinage?

Un affiche demande aux gens de respecter une distance de 2 mètres.

Partout aux pays, des mesures de distanciation physique ont été imposées. Quelques provinces commencent à lever certaines restrictions.

Photo : Radio-Canada / Marie-Ève Arsenault

Radio-Canada

Après plusieurs semaines de confinement, les provinces et territoires du Canada ont commencé à alléger certaines restrictions imposées au début de la pandémie de COVID-19. Mais les plans sont différents d'un endroit à l'autre, et en fonction de la situation de l'épidémie.

Si les provinces et territoires ont dévoilé de quelle façon la reprise des activités se ferait, les autorités avertissent que cette reprise peut être reportée ou modifiée, selon la situation.

Voici un survol des plans de déconfinement en date du 19 mai 2020.

Ontario

Toutes les écoles de la province sont fermées au moins jusqu'à la rentrée d'automne. Les rassemblements de plus de cinq personnes demeurent interdits.

L'Ontario commencera la 1re phase de son plan de déconfinement le 19 mai : 

  • Accueil des clients à l’intérieur d'un commerce seulement s'il y a une porte donnant sur une rue. Les centres commerciaux restent fermés;
  • Réouverture des concessionnaires automobiles, des vétérinaires et des commerces de toilettage pour les animaux;
  • Réouverture de tous les chantiers de construction;
  • Utilisation possible des services d'entretien ou de cuisine;
  • Accessibilité limitée des terrains de golf, des marinas, des clubs nautiques et des rampes de mise à l'eau;
  • Réouverture des parcs et des terrains de camping privés, mais uniquement afin de permettre les préparatifs de la saison à venir;
  • Permission de pratiquer les sports sans contact. Les piscines restent fermées;
  • Reprise graduelle des chirurgies non urgentes;
  • Reprise des services de santé mentale, d’aide aux victimes et d’aide aux réfugiés;
  • Service de livraison ou de collecte de livres par les bibliothèques.

2e phase (2-4 semaines après la 1re phase) :

  • Réouverture de plus de lieux de travail, par exemple dans l'industrie des services, des bureaux et des commerces de détail;
  • Autorisation de certains grands rassemblements publics et réouverture de plus d'espaces en plein air. Les concerts et les événements sportifs continueront d'être limités.

3e phase (2-4 semaines après la 2e phase) :

  • Réouverture de tous les lieux de travail de façon responsable et assouplissement plus marqué des restrictions concernant les rassemblements publics.

Québec

Le Québec a levé quelques restrictions en mai, mais a indiqué que le déconfinement se ferait par phases, selon le type d’activité et les zones géographiques.

En avril, le gouvernement a autorisé la réouverture du secteur minier, des ateliers mécaniques, de l’aménagement et de l'entretien paysagers, ainsi que du secteur de la construction et de la rénovation résidentielles pour une livraison le 31 juillet 2020.

Depuis le 4 mai :

  • Réouverture des magasins dotés d'une porte extérieure ailleurs que sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).
  • Barrages routiers retirés dans Chaudière-Appalaches, Lanaudière, les Laurentides et la ville de Rouyn-Noranda.

Depuis le 6 mai :

  • Autorisation de sortie extérieure aux personnes vivant en résidence privée pour aînés;
  • Levée de l’interdiction de visite dans les unités de soins palliatifs des centres d'hébergement et de soins de longue durée, des résidences privées pour aînés et des ressources intermédiaires et de type familial.

Depuis le 11 mai :

  • Réouverture des établissements préscolaires et primaires et des services de garde, à l’exception de ceux de la CMM;
  • Retrait des points de contrôle suivants : RSS de l’Outaouais (sauf pour les passages d’Ottawa à Gatineau); RSS du Saguenay—Lac-Saint-Jean; RSS de l’Abitibi-Témiscamingue; l'agglomération de La Tuque;
  • Reprise pour les entreprises du secteur minier et les entreprises manufacturières (avec un nombre limité d'employés);
  • Reprise de l'offre de services des courtiers immobiliers, des arpenteurs-géomètres, des inspecteurs et des évaluateurs en bâtiment ainsi que des évaluateurs agréés.

À partir du 20 mai :

À partir du 22 mai :

Autorisation de tenir des rassemblements extérieurs limités à 10 personnes issues d'un maximum de 3 ménages différents.

À partir du 25 mai :

  • Réouverture des commerces de détail de la CMM ayant un accès direct à l’extérieur.
  • Reprise des activités des entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec, sans restriction quant au nombre d’employés.

À partir du 31 mai :

  • Accès permis dans la région sociosanitaire de la Côte-Nord, sauf les MRC de La Minganie et du Golfe-du-Saint-Laurent.

Les écoles primaires et secondaires de la CMM resteront fermées jusqu'à la fin août. Les services de garde de la CMM et de la MRC de Joliette pourraient rouvrir leurs portes le 1er juin.

Le gouvernement a déjà reporté deux fois la reprise des activités dans le Grand Montréal. Selon le plan initial, la grande région métropolitaine devait commencer son déconfinement le 11 mai.


Saskatchewan

Le plan de déconfinement en Saskatchewan comporte au moins 5 étapes.

Depuis le 4 mai, la Saskatchewan permet l’accès aux services médicaux et aux activités de plein air « à faible risque » (p. ex., golf, parcs, campings) à certaines conditions. Les services de soins dentaires, de physiothérapie, d’ergothérapie et d’optométrie ont repris.

Le 15 mai, les terrains de golf pourront rouvrir, toujours en gardant une distance physique sécuritaire entre les joueurs.

Le 19 mai, les commerces de détail et certains services de soins personnels pourront rouvrir.

Les restaurants, les centres d'entraînement et les garderies pourront rouvrir pendant la troisième phase.

Lors de la quatrième phase, la grandeur des rassemblements augmentera à 30 personnes et les centres sportifs pourront rouvrir.

Pendant la cinquième phase, les restrictions dans les résidences de soins de longue durée pourront être levées.

Les dates des trois dernières phases seront annoncées après une nouvelle évaluation des modèles de transmission de la maladie en Saskatchewan.

Les écoles primaires et secondaires de la province demeureront fermées jusqu'en septembre.


Alberta

Le gouvernement prévoit un plan par étapes, dont la 1re phase s'est amorcée le 14 mai. Les classes pour les élèves de la maternelle à la 12e année ne reprendront toutefois pas avant septembre.

Déjà, depuis le 1er mai : 

  • Accès permis aux stationnements et aux aires de repos dans les parcs provinciaux. Seuls les Albertains peuvent réserver des terrains de camping cet été;
  • Réouverture des terrains de golf;
  • Reprise de certaines opérations chirurgicales planifiées et non urgentes.

1re phase :

  • Réouverture des garderies et des camps d'été (avec des limites d'occupation);
  • Réouverture des commerces de détail, des marchés fermiers, des salons de coiffure;
  • Accueil de clients dans les cafés et les restaurants (50 % du volume de clientèle);
  • Interdiction des rassemblements de plus de 15 personnes.

Certaines restrictions persistent jusqu'au 25 mai à Calgary et à Brooks, en raison de plusieurs nouveaux cas dans ces régions.

Les 2e et 3e phases du plan de relance dépendront du succès de la 1re phase et incluront une réouverture graduelle des écoles, de la maternelle à la 12e année, une hausse du nombre d'opérations chirurgicales pour éliminer les retards accumulés, ainsi que la réouverture des salons de bronzage et d’esthétique.


Manitoba

Le déconfinement se fera en plusieurs phases.

Ce qui est permis et ouvert depuis le 4 mai, début de la 1re phase au Manitoba :

  • les services de santé non urgents comme les dentistes, les optométristes et les podiatres, la physiothérapie;
  • les salons de coiffure, les magasins de vente au détail;
  • les bibliothèques, les musées et les galeries d’art;
  • les camps de jours, les terrains de camping et les aires de jeu extérieures.

Le nombre de personnes qui seront autorisées à fréquenter ces lieux en même temps sera toutefois limité à 50 % de la capacité normale de l’endroit ou à une personne par superficie de 10 mètres carrés. L'éloignement physique devra encore être respecté. Les rassemblements seront toujours limités à 10 personnes.

Les petites entreprises ne sont pas forcées de rouvrir, la décision étant à la discrétion des propriétaires.

La 2e phase de déconfinement devrait commencer le 1er juin. Elle touchera les restaurants, les sports sans contact physique pour les enfants, la production cinématographique et les salons de manucure et de pédicure.

Les dates des autres phases de déconfinement n'ont pas été annoncées.

Les écoles resteront fermées au moins pour le reste de l’année scolaire. Les garderies peuvent être ouvertes, tout en se limitant à 16 places.


Colombie-Britannique

Le plan de redémarrage de la Colombie-Britannique se fera en 4 phases.

Les hôpitaux, les services de garde pour les enfants des travailleurs essentiels et les classes en ligne, de la maternelle à la 12e année, font partie de la 1re phase déjà entamée.

Le gouvernement a annoncé un retour en classe facultatif à partir du 1er juin. Le nombre d'élèves dans l'école sera limité pour favoriser la distanciation physique. Les élèves iront à l'école à temps partiel.

Les établissements postsecondaires devraient ouvrir leurs portes à l'automne.

La 2e phase commence à la mi-mai :

  • Réouverture des garderies;
  • Retour en classe des élèves de la maternelle à la 12e année (de façon volontaire);
  • Augmentation des interactions sociales avec sa famille ou ses amis, tout en maintenant une distance physique sécuritaire;
  • Service aux tables dans les restaurants;
  • Réouverture des parcs provinciaux (camping permis à compter du début juin, mais seulement pour les habitants de la Colombie-Britannique).

La 3e phase, en septembre, comprendra :

  • La réouverture des cinémas (avec un nombre réduit de spectateurs);
  • La réouverture des hôtels.

La 4e phase - seulement lorsqu'un vaccin sera disponible - permettra à nouveau les grands rassemblements tels que les concerts et les congrès.


Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick en est à la deuxième de quatre phases de déconfinement. 

Depuis le 24 avril, un ménage peut choisir de passer du temps avec un autre ménage, si les deux sont d’accord. Une fois le choix établi, il n’est plus possible de le modifier. Depuis cette date :

  • Réouverture des terrains de golf, des parcs et des plages;

  • Activités autorisées de pêche et de chasse;

  • Covoiturage, permis lorsque le passager est sur la banquette arrière;

  • Accès des étudiants postsecondaires à leur campus;

  • Tenue de services religieux en plein air.

Depuis le 8 mai, les restaurants peuvent accueillir des clients dans leur salle à manger. Les commerces et les bureaux jugés non essentiels peuvent ouvrir, ainsi que les établissements culturels, comme les bibliothèques, les galeries et les musées.

Les interventions chirurgicales non urgentes peuvent être effectuées. Les dentistes, les optométristes, les physiothérapeutes et les massothérapeutes peuvent rouvrir. 

Les rassemblements de 10 personnes et moins sont dorénavant permis, mais à l'extérieur seulement et en respectant la distanciation physique.

Les centres d'éducation préscolaire et les garderies réglementées par le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance pourront rouvrir leurs portes le 19 mai. Les garderies non réglementées peuvent ouvrir. Les écoles primaires demeurent fermées jusqu'en septembre.

Lors de la 3e phase (après deux à quatre semaines sans nouvelle vague de cas), les dentistes, les chiropraticiens, les services de massage, les coiffeurs, les barbiers, les églises, les salles de sport et autres entreprises de proximité obtiendront le feu vert.

Les grands rassemblements en public ne seront permis que lorsque le plan en sera à sa 4e et dernière phase.


Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse a déjà assoupli ou levé quelques restrictions le 1er mai dernier.

Depuis le 1er mai :

  • les parcs provinciaux et municipaux peuvent ouvrir, mais les enfants ne peuvent pas utiliser l'équipement des terrains de jeu;
  • les sentiers de randonnée peuvent ouvrir;
  • la pêche sportive est permise à partir de la rive ou d'une embarcation;
  • les gens peuvent se rendre à leur chalet. L'utilisation du chalet est réservée à un ménage à la fois;
  • les gens peuvent se rendre aux jardins communautaires et les utiliser;
  • les centres de jardinage, les pépinières et les entreprises de ce genre peuvent ouvrir;
  • les gens peuvent se rendre dans les clubs nautiques et de voile pour préparer leur voilier, bateau ou embarcation pour la saison.
  • les terrains de pratique de golf peuvent ouvrir, y compris ceux rattachés à un terrain de golf, mais les terrains de golf eux-mêmes sont fermés;
  • les services religieux au volant seront permis à condition que les gens restent dans leur voiture;
  • les terrains de camping provinciaux et privés demeurent fermés, mais les responsables peuvent procéder aux préparatifs et à l'entretien nécessaires en vue de l'ouverture.

Le 15 mai, la province a introduit la notion de bulle familiale comme elle a été instaurée au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador. La province permet désormais à deux ménages de se réunir sans avoir à tenir compte de l'éloignement physique. Les ménages qui choisissent de se réunir ne doivent pas être en contact avec d'autres.

Depuis le 15 mai :

  • Les plages publiques sont ouvertes;
  • le tir à l'arc, les sports équestres, le golf, le canot-kayak, la voile, la navigation de plaisance et le tennis peuvent reprendre aux installations extérieures, à condition que les directives d’éloignement physique et d’hygiène soient observées.

Au lieu d’une réouverture par étapes, la province dit être en pourparlers avec des organisations qui représentent des secteurs d’activité économique, comme des groupes de restaurateurs, pour s’assurer que leurs membres aient des protocoles de santé publique bien en place dès qu’ils pourront ouvrir leurs portes.

Les écoles demeurent fermées.


Terre-Neuve-et-Labrador

La province a un plan en 5 phases, ordonnées de façon décroissante : 

  • Niveau 5 – Autorisation des rassemblements entre deux familles;
  • Niveau 4 – Reprise des activités sportives et réouverture des entreprises à faible risque;
  • Niveau 3 – Réouverture des cliniques privées et des entreprises à risque moyen;
  • Niveau 2 – Autorisation des petits rassemblements et réouverture des magasins;
  • Niveau 1 – Levée de toutes les restrictions.

Les écoles demeurent fermées et, selon le premier ministre Dwight Ball, il est peu probable qu'elles rouvriront d'ici l'été.

Depuis le 11 mai (niveau 4), les résidents peuvent voir les personnes d'une autre famille s’ils limitent leurs échanges entre eux seulement.

Les enfants des gens qui retournent au travail peuvent aller à la garderie. Les services de garde seront offerts gratuitement jusqu’au 30 mai.

Les limites sur les visites aux établissements de santé demeurent en vigueur. Les ordonnances sur les foyers de soins de longue durée, les foyers de soins personnels et les résidences assistées restent en place.

Désormais autorisés : 

  • Rassemblements, comme les funérailles, les mariages et les enterrements (limite de 10 personnes, avec distanciation physique);
  • Certaines procédures médicales non urgentes; soins urgents dans les cliniques privées;
  • Services professionnels (cabinets d’avocat et firmes d’experts comptables);
  • Services financiers et formations offerts en personne, mais on demande de privilégier le télétravail;
  • Magasins de jardinage, entreprises d’aménagement paysager, garderies pour animaux domestiques;
  • Parcs municipaux;
  • Chasse et pêche récréatives, terrains de golf ouverts.

Les commerces de détail qui n’offrent pas de services essentiels, les bars, les cinémas et les établissements de soins personnels restent fermés. Les restaurants ne peuvent pas accueillir des clients dans leur salle à manger. Les terrains de camping, les gyms, les studios de yoga et de danse, les terrains de tennis et de squash, les arénas et les salles de spectacle demeurent fermés.

Si le bilan reste stable après 28 jours au niveau 4, Terre-Neuve-et-Labrador lèvera d’autres restrictions. Quand la province atteindra le niveau 3, les restrictions sur les piscines, les activités sportives, les cliniques privées, les magasins de détail et les salons de coiffure seront levées.


Île-du-Prince-Édouard

L'Île-du-Prince-Édouard a un plan de déconfinement en trois temps.

Depuis le 1er mai, la province permet la pratique de certaines activités récréatives extérieures (golf et pêche), ainsi que les rassemblements extérieurs de cinq personnes ou moins, à condition de respecter les 2 mètres de distanciation physique.

La 2e phase du plan, du 22 mai au 12 juin, prévoit la réouverture de certains commerces et services, comme les salons de coiffure et les garderies. Les rassemblements de cinq personnes à l'intérieur et de 10 personnes à l'extérieur, de même que certaines activités récréatives à l'intérieur, seront permis.

À compter du 12 juin, la 3e phase de déconfinement prévoit la réouverture des salles à manger des restaurants pour les clients insulaires seulement. Les rassemblements d’un maximum de 15 personnes à l'intérieur et 20 personnes à l'extérieur, y compris pour les rassemblements religieux, seront à nouveau autorisés.

Seuls les résidents permanents peuvent entrer dans ces provinces, mais il faut respecter une quarantaine obligatoire de 14 jours. Les travailleurs essentiels peuvent entrer sur l’île. L’Île-du-Prince-Édouard songe à garder ses frontières fermées aux touristes cet été.


Yukon

Le Yukon a présenté vendredi un plan de réouverture qui est entré en vigueur dès son annonce.

Le plan se détaille en trois phases principales qui viendront graduellement assouplir les restrictions jusqu'à une réouverture complète du territoire et de son économie, une fois l'arrivée d'un vaccin, ce qui correspondra à une quatrième et dernière phase.

Le plan ne prévoit cependant pas de délais précis, d'exigences détaillées ou même dans quelles phases certaines mesures pourront être assouplies.

La première phase introduit le concept de « bulle de familles » qui permet à deux ménages de recommencer à se fréquenter, mais de façon exclusive, tant qu’il n’y a pas plus de 10 personnes dans une même maison au même moment.

La deuxième phase viendra permettre les rassemblements extérieurs de plus de 50 personnes, tant que les mesures de distanciation sont respectées.

Les restaurants devront pour l’instant continuer à s’en tenir à la livraison et aux plats à emporter, mais pourront aussi soumettre un plan opérationnel au gouvernement de façon à offrir de nouveau leurs services.

Tous les commerces et les établissements devront aussi soumettre un plan opérationnel aux autorités yukonnaises avant de pouvoir rouvrir.


Nunavut

Les autorités sanitaires du Nunavut affirment que le territoire est encore loin d’envisager le déconfinement, même s’il n’y a pas de cas confirmé de COVID-19. Un plan de déconfinement doit être présenté dans la semaine du 18 mai.

Les écoles resteront fermées jusqu'en septembre. Les garderies pourraient bientôt rouvrir graduellement.

L’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 28 mai. Seuls les résidents du Nunavut et les travailleurs essentiels sont autorisés à entrer sur le territoire.


Territoires du Nord-Ouest

Le plan de déconfinement des Territoires du Nord-Ouest se fera en trois phases et a commencé le 15 mai.

Lors de la 1re phase : 

  • Accueil par les familles d'un maximum de 5 visiteurs (pas plus de 10 personnes dans la maison);
  • Réouverture des écoles (en limitant la taille des classes);
  • Rassemblements de 25 personnes et moins, tout en respectant les normes de distanciation physique;
  • Réouverture des salons de coiffure, de l'optométrie, de la massothérapie, des musées, des marchés et des théâtres extérieurs;
  • Réouverture des terrains de jeu, des jardins communautaires, des plages et des terrains de golf, de baseball et de soccer.

À la 2e phase (fin juin-début juillet) :

  • Rassemblements extérieurs de 50 personnes et moins;
  • Réouverture des restaurants, des bars (pas les discothèques) et des salles de cinéma (avec une limite du nombre de clients);
  • Réouverture des églises et des centres spirituels (maximum de 25 personnes);
  • Réouverture des bureaux de services gouvernementaux.

À la 3e phase (possiblement à l'automne) :

  • Activités extérieures, sans limite de participants, mais en respectant les normes de distanciation physique;
  • Piscines publiques, en réduisant leur capacité d'accueil;
  • Festivals tenus à l’extérieur, avec certaines restrictions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !