•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Piétonnisation du Village : bienvenue aux marcheurs, gare aux attroupements

La rue Sainte-Catherine dans le Village gai de Montréal.

Les fameuses boules colorées ornant le Village depuis plusieurs années ne seront toutefois pas suspendues cet été.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La piétonnisation saisonnière de la rue Sainte-Catherine refait surface avec l'arrivée du beau temps. L'animation sera toutefois fort différente dans le Village cette année, pandémie oblige : les marcheurs sont les bienvenus, mais se doivent de respecter les directives de distanciation physique.

La piétonnisation a été annoncée dans l’urgence, il y a eu un moment où on ne croyait pas avoir de piétonnisation, a résumé Yannick Brouillette, directeur général de la Société de développement commerciale (SDC) du Village, en entrevue jeudi à l'émission Tout un matin.

Or, la rue Sainte-Catherine Est est bel et bien fermée à la circulation automobile depuis jeudi matin, entre la rue Saint-Hubert et l'avenue Papineau. Dès lundi, le tronçon de la rue Sainte-Catherine Ouest, situé entre la rue De Bleury et le boulevard Saint-Laurent dans le secteur du Quartier des spectacles, sera également fermé aux automobiles.

La décision a été prise malgré la pandémie, mais aussi en raison de la pandémie, afin de permettre aux Montréalais d'avoir un endroit où déambuler pendant l'été, et ce, jusqu'au 2 octobre. M. Brouillette a concédé que l'idée pouvait sembler contradictoire.

« C’est une année très spéciale avec la piétonnisation sanitaire. Ce que ça veut dire, c’est qu’il n’y a pas de déploiement d’œuvre artistique cette année, ou encore d’animation sur la rue. On invite les gens à venir déambuler en respectant la distanciation sociale. »

— Une citation de  Yannick Brouillette, directeur général de la SDC du Village

Déjà jeudi, la piétonnisation, combinée au soleil radieux, a motivé les promeneurs à venir profiter du nouvel espace aménagé pour eux.

Ça va nous permettre de déambuler dans le quartier, ce qui n'était pas possible jusqu'à maintenant, donc ça va apporter un petit baume sur nos soucis en confinement, a raconté un résident du quartier.

Tous ne sont pas convaincus, cependant, que les citoyens respecteront les mesures de distanciation au sein de tels espaces publics. Quand bien même qu'il y aurait du marquage, le problème ici, c'est qu'il y a énormément de gens qui s'en fichent complètement, a soutenu un autre promeneur, muni d'un masque de protection médicale.

Des activités à venir... peut-être

Le directeur général de la SDC du Village a cependant indiqué que son équipe se penche sur les possibilités d'animation ponctuelle et d'activités qui pourraient avoir lieu tout en respectant les directives de la santé publique.

Il y aura notamment une nouvelle exposition à la galerie à ciel ouvert Blanc, au coin des rues Wolfe et Sainte-Catherine, dans les prochaines semaines.

On est en train d‘évaluer d’autres activités qu’on pourrait déployer. Mais pour l’instant, et probablement jusqu’à la réouverture des restaurants et des bars, la piétonnisation est principalement sanitaire, en ce sens où on ne veut pas d’attroupements.

En temps normal, la fermeture de la rue à la circulation automobile permet à une soixantaine de terrasses de restaurants et de bars de s'installer pour la période estivale.

Par ailleurs, l'installation d'une oeuvre d'art publique pour remplacer les fameuses boules colorées, qui étaient suspendues au-dessus de la rue Sainte-Catherine depuis quelques années déjà, est reportée au printemps 2021. En effet, la fermeture des entreprises non essentielles a interrompu la production du nouveau projet.

Vue aérienne des guirlandes aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Les « boules » du Village gai étaient un important marqueur visuel, tant pour le quartier que pour la métropole tout entière.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Avec les informations de Marc Verreault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...