•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TikTok poursuivi pour non-respect d'un jugement sur la protection des plus jeunes

Une image montrant le logo de TikTok, une note de musique blanche au rebord bleu d'un côté, et rouge de l'autre.

L'application TikTok a été téléchargée plus de 2 milliards de fois dans le monde.

Photo : TikTok

Agence France-Presse

Plusieurs groupes américains de défense des droits des personnes mineures et du droit de la consommation ont annoncé, jeudi, poursuivre le réseau social TikTok pour non-respect d'une décision sur la protection de la vie privée des moins de 13 ans.

La Commission fédérale du commerce des États-Unis (FTC) avait exigé, en février 2019, que la plateforme de partage de vidéos prisée chez les jeunes paie une amende de 5,7 millions de dollars américains (7,5 M$ CA) pour avoir collecté illégalement des données personnelles de personnes de moins de 13 ans.

Plus d'un an plus tard, avec un nombre record d'enfants et de familles en quarantaine affluant vers le site, TikTok a échoué à effacer des informations personnelles sur des mineurs précédemment collectées et continue de collecter ces informations personnelles sans avertir les gens ou demander l'accord des parents, affirment dans un communiqué les 20 organisations poursuivant TikTok en justice.

Ces dernières demandent à la FTC de trouver les responsables et de les sanctionner pour avoir enfreint les termes de la décision de 2019.

Nous demandons à la Commission de passer rapidement à l'action et de décréter de nouvelles sanctions contre TikTok, cette fois-ci avec une amende et des réparations proportionnelles à la gravité des violations répétées, fait savoir Josh Golin, directeur de l'organisme sans but lucratif Campaign for Commercial Free Childhood, l'un des groupes ayant porté plainte.

Même après avoir été pris la main dans le sac par la FTC, TikTok continue de bafouer la loi.

Josh Golin, directeur de Campaign for Commercial Free Childhood

Selon la plainte, TikTok a seulement fait disparaître des informations personnelles d'utilisateurs et d'utilisatrices disant avoir moins de 13 ans au moment où le jugement a été rendu ou au moment où les informations personnelles ont été collectées, ce qui lui a permis de conserver certaines données.

Des enfants toujours là… et populaires

D’après Michael Rosenbloom, de l'Institut pour la représentation publique de l'Université de Georgetown, qui représente les plaignants et plaignantes, de nombreux comptes sur lesquels des enfants figurent sont toujours présents sur TikTok.

Plusieurs de ces comptes ont des dizaines de milliers, voire des millions de personnes abonnées, et étaient actifs avant le jugement, précise M. Rosenbloom.

Propriété du groupe chinois Bytedance, TikTok a affirmé avoir mis en place des règles précises pour les comptes des plus jeunes.

Nous prenons au sérieux le respect de la vie privée et nous nous engageons à faire en sorte que TikTok reste un réseau sécurisé et divertissant, a affirmé un porte-parole de la plateforme.

Selon Sensor Tower, société qui mesure la popularité des applications, TikTok a dépassé en avril les 2 milliards de téléchargements dans le monde, attirant de nombreuses personnes depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Justice

Techno