•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La forêt Larose prête pour le début de la saison

Un planteur d'arbre au milieu de la forêt.

Près de 50 000 arbres seront plantés dans la forêt Larose au cours des prochains jours.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Plusieurs parcs et endroits publics rouvriront sous peu dans l'est ontarien et à Ottawa en raison de l'assouplissement de certaines des mesures contre la COVID-19 annoncé, jeudi, par le gouvernement de Doug Ford.

La forêt Larose dans les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) est déjà prise d'assaut non pas par les visiteurs, mais par des planteurs d'arbres! Les travailleurs saisonniers exercent leur travail de revitalisation des espaces verts — un travail jugé essentiel et qui peut être fait dans le respect des recommandations de la santé publique.

Cheyene Brunet, technicienne en foresterie pour l’agence Conservation de la Nation Sud, en est à sa septième année avec son équipe de planteurs d’arbres. Depuis plusieurs jours déjà, elle arpente les endroits les plus reculés de la forêt Larose pour y planter des arbres.

Une jeune femme avec une tablette pour prendre des notes.

Cheyene Brunet, technicienne en foresterie pour Conservation de la Nation Sud, lors d'une opération dans la forêt Larose.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

En plein milieu de la forêt, les planteurs d'arbres semblent oublier que la pandémie de COVID-19 fait rage. Seuls avec leurs pelles et des dizaines de petits arbres dans des sacs attachés à la ceinture, il est difficile de trouver ailleurs un endroit aussi serein et tranquille pour travailler.

Mme Brunet rappelle que malgré l'endroit paradisiaque et les conditions de travail exceptionnelles de la forêt Larose, les règles de distanciation physique doivent être respectées.

Nous pouvons faire de la distanciation sociale sans problèmes, nous avons des panneaux indiquant que nous fournissons des services essentiels, nous avons également un équipage réduit pour respecter les exigences provinciales.

Cheyene Brunet, technicienne en foresterie pour Conservation de la Nation Sud

La gestion de la forêt est une priorité pour les CUPR. Pour s'assurer de maximiser la santé de l'endroit, il faut voir à la plantation de nouveaux arbres.

Cette année, c'est une année record, on va planter 50 000 arbres, explique Louis Prévost, directeur de l'urbanisme et de la foresterie des CUPR. Différentes espèces de pin rouge, pin blanc, du chêne, et l'année dernière on a planté tout près de 40 000 arbres.

L'homme tient un râteau à feuilles.

Louis Prévost, directeur du département d'urbanisme et de foresterie des Comtés unis de Prescott et Russell lors de la préparation des sentiers de la forêt Larose.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

La forêt Larose s'apprête à rouvrir ce week-end pour accueillir ses premiers visiteurs du printemps — une réouverture qui, elle aussi, se fera dans le contexte de la COVID-19.

Il va y avoir des enseignes installées pour rappeler aux gens les mesures de distanciation physique à respecter sur les sentiers.

Louis Prévost, directeur de l'urbanisme et de la foresterie des CUPR

À savoir si des agents de conservation ou de sécurité pourraient surveiller les sentiers pour la première fin de semaine d'activité, M. Prévost dit que les Comptés unis n’ont pas le personnel pour faire cela.

On va laisser les gens avoir un sens du civisme pour respecter les lois qui sont en place. La chose qu’on pourrait faire [... ] c’est de barricader les aires de pique-nique, selon les directives de la province, ces endroits-là doivent encore être interdits aux usagers, explique-t-il.

Affiche près d'un sentier sur laquelle on voit un cycliste et un homme en raquettes.

Un sentier dans la forêt Larose.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

La forêt Larose c’est un espace vert de plus de plus de 11 000 hectares près du village de Bourget, dans l'est ontarien. Plus de 200 kilomètres de routes et de sentiers la sillonnent.

Il est possible d’y pratiquer de nombreuses activités de plein air tout au long de l’année, comme la randonnée pédestre ou le vélo de montagne l’été, et le ski de fond, la raquette et le fatbike l’hiver.

Avec les informations de Christian Milette

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !