•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recours collectif contre d’importants propriétaires de foyers pour aînés en Ontario

La façade du centre Madonna Care.

Le centre Madonna Care, à Orléans

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une demande de recours collectif déposée mardi affirme que deux entreprises propriétaires de maisons de soins de longue durée en Ontario ont fait preuve de négligence dans le contexte de la crise de la COVID-19.

Cette demande d'action en justice contre Revera Retirement Living et Sienna Senior Living, qui possèdent plus de 130 foyers pour aînés en Ontario, doit être examinée et approuvée par un juge avant d’aller de l’avant. Elle réclame 100 millions de dollars pour dédommager tous les résidents et familles de résidents des foyers gérés par ces entreprises.

Le père de deux des six plaignants, Scia Shortliffe et Angele Mansfield, vivait au centre Madonna Care Community, à Ottawa, depuis janvier. Dennis Shortliffe est mort le 23 avril.

Pendant la pandémie de COVID-19, Scia et Angele n’ont reçu presque aucune communication de la part des défendeurs à propos des mesures que les défendeurs prenaient pour protéger leurs résidents de la COVID-19, affirme la demande de recours collectif.

Au centre Madonna Care Community, propriété de Sienna Senior Living, 33 résidents et un employé sont morts de la COVID-19.

Le document déplore des manquements en ce qui a trait au personnel en place, à la supervision et à la planification des résidences gérées par ces entreprises, qui seraient responsables des blessures et éventuellement de la mort des proches [des plaignants]. Il soutient aussi que cette négligence constitue une rupture de contrat.

L’avocat de Mmes Shortliffe et Mansfield a indiqué à CBC que ces dernières n’étaient pas disponibles pour une entrevue.

Pour prévenir d'autres décès

Dans une déclaration adressée à CBC, Revera Retirement Living a indiqué qu’elle prendra connaissance de la poursuite et qu’elle y répondra en temps et lieu.

Toutefois, nous n’allons pas la laisser nous distraire de notre priorité actuelle, qui est de prévenir d’autres contaminations et pertes de vie, mentionne la déclaration. L’entreprise ajoute qu’elle suit les directives gouvernementales depuis le début de la pandémie.

Sienna Senior Living n’a pas répondu à la demande d’entrevue de CBC.

Me Singer dans sa résidence.

L'avocat Darryl Singer a déposé une demande de recours collectif contre Revera Retirement Living et Sienna Senior Living.

Photo : Nick Boisvert/CBC

Darryl Singer, l’avocat de Toronto qui a déposé la demande de recours collectif, dit avoir été contacté par des centaines de personnes représentant des milliers de résidents et de familles en Ontario.

Ce que nous disent les familles, c’est qu’il y a un enjeu de mauvaise préparation et de soins inadéquats, affirme Me Singer.

Selon lui, de nombreux citoyens souhaitent que ces entreprises se préparent mieux afin de faire face à d'autres vagues de COVID-19.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !