•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture des écoles : Trump juge l'avertissement du Dr Fauci « inacceptable »

Le président Trump, assis, regardant les journalistes devant un drapeau américain.

Donald Trump a critiqué le témoignage, devant un comité du Sénat, de l'épidémiologiste qui le conseille.

Photo : Associated Press / Evan Vucci

Au lendemain d'une mise en garde contre une levée trop rapide des restrictions et une réouverture prématurée des écoles, lancée devant un comité du Sénat par l'épidémiologiste en chef de la Maison-Blanche, le président Trump a rabroué son conseiller.

Écoutez, il veut jouer sur tous les tableaux, a-t-il dit mercredi du directeur de l'Institut national américain des maladies infectieuses.

Interrogé par des journalistes sur le sens de ses propos, Donald Trump, qui presse depuis des semaines les États de relancer les activités économiques, a affiché son désaccord avec le Dr Anthony Fauci, l'un des experts qui le conseillent pour contenir la pandémie.

J'ai été surpris par sa réponse, en fait, parce que vous savez, [...] pour moi, ce n'est pas une réponse acceptable. Surtout quand il s'agit des écoles, a-t-il répondu.

Nous ouvrons notre pays, les gens veulent qu'il soit ouvert, les écoles vont être ouvertes, a-t-il martelé. Ce sont des jeunes. Ce sont des étudiants, de jeunes étudiants. Ils sont en pleine forme, a-t-il soutenu.

Maintenant, y aura-t-il un incident – un sur un million, un sur 500 000 –, va-t-il arriver quelque chose? Peut-être. Mais, vous savez, vous pouvez être en train de conduire pour aller à l'école, et de mauvaises choses peuvent aussi arriver.

Donald Trump

Le président Trump a aussi contredit son conseiller, qu'il a qualifié de très bonne personne, au cours d'une entrevue accordée au réseau Fox News qui sera présentée jeudi.

Les jeunes sont très peu touchés par le virus, a-t-il fait valoir en insistant sur la nécessité de rouvrir les écoles, selon des extraits diffusés par le réseau.

Nous voulons le faire de façon sécuritaire, mais nous voulons aussi le faire le plus rapidement possible. Nous ne pouvons pas continuer comme ça. Il y a du chahut dans les rues, a-t-il allégué.

Au cours des dernières semaines, des manifestants, encouragés par le président, ont protesté contre les mesures de confinement dans divers États, notamment au Michigan, où des protestataires armés ont fait irruption dans le Capitole de l'État.

D'ici la fin de la semaine, la quasi-totalité des États américains auront assoupli leurs mesures de confinement touchant les commerces, les services et les parcs, car ils espèrent ainsi fouetter l'économie du pays.

La plupart d'entre eux n'enregistrent cependant pas de baisse du nombre de nouveaux cas de COVID-19.

Plaidoyer en faveur de la prudence

Le témoignage d'Anthony Fauci est diffusé sur un écran derrière des sénateurs américains.

Anthony Fauci a témoigné par vidéoconférence devant un comité du Sénat américain.

Photo : Getty Images / Win McNamee

Le Dr Fauci, qui témoignait la veille devant des sénateurs, les a appelés à la prudence et les a avertis que les conséquences d'une réouverture de l'économie sur une ville ou un État pourraient être très graves si elle a lieu avant que les conditions nécessaires ne soient réunies.

Au cours d'un échange avec le sénateur républicain Rand Paul, qui plaidait pour une réouverture des écoles parce que le taux de mortalité de la COVID-19 chez les jeunes enfants est très faible, le scientifique a fait valoir que de larges pans de la maladie restaient inconnus.

Nous ne connaissons pas tout sur ce virus. Et nous ferions mieux d'être très prudents, en particulier lorsqu'il s'agit d'enfants, a-t-il répondu au sénateur, qui contestait avec véhémence ses conclusions.

Il a expliqué qu'on observait maintenant des conséquences de la maladie que les études de la Chine et de l'Europe, qui ont été touchées par le virus avant les États-Unis, n'avaient pas montrées, et a par conséquent souligné qu'il serait imprudent de croire que les enfants étaient complètement immunisés contre [ses] effets dangereux.

Certains enfants infectés par le coronavirus présentent un syndrome inflammatoire très étrange, a-t-il noté.

Avec plus de 85 000 morts et plus de 1,4 million de cas officiellement déclarés, le pays est de loin le plus touché par la pandémie.

Le Dr Fauci a de plus indiqué que le nombre de cas réels de COVID-19 aux États-Unis était probablement plus élevé que ce que montrent les chiffres officiels.

L'Institute Health Metrics and Evaluation (IHME) de l'Université de Washington prévoit désormais que plus de 137 000 Américains mourront d'ici le mois d'août, un nombre revu à la hausse en raison du processus de déconfinement amorcé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !