•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Et si votre meilleure boutique était… votre propre garde-robe?

S'habiller sans magasiner : Un défi par jour pendant une semaine, lancé par une thrifteuse professionnelle

Joëlle Preston pose dans un espace intérieur, devant un foyer sur lequel trône une réplique de voilier.

Joëlle Preston, une thrifteuse professionnelle, partage ses trucs pour s'habiller avec style sans acheter de vêtements neufs.

Photo : Joëlle Preston

S'habiller avec style en temps de COVID-19, c'est possible, même si vos boutiques préférées sont fermées ou plus difficilement accessibles. Pour Joëlle Preston, le demi-confinement dans lequel nous vivons encore offre une occasion de revoir nos habitudes de consommation, et peut-être de les changer. Qui sait, votre meilleure boutique, c’est peut-être votre propre garde-robe?

Thrifteuse professionnelle, Joëlle Preston a fait le choix de ne plus acheter de vêtements neufs. Et ce n'est pas parce qu'elle n'aime pas la mode, au contraire. Elle allie son goût pour la mode à des valeurs écologiques de conservation et de récupération.

Tout le monde a du style, affirme-t-elle. Le style, c’est nos valeurs, notre mode de vie, notre personnalité.

Les gens devraient se permettre d’aimer ce qu’ils aiment, sans se laisser influencer par l’opinion des autres.

Joëlle Preston

Acheter seconde main, c’est aussi pour elle démontrer qu'on veut prendre soin de la Terre et des êtres humains qui fabriquent les vêtements.

Magasiner sans acheter

Notre garde-robe recèle plus de trésors que nous le croyons, et quand on sait agencer les différents morceaux qu’on possède, il n’est pas nécessaire d’en avoir trop. Moins mais mieux est aussi une solution à la surconsommation… que votre propre porte-monnaie approuvera. On peut "magasiner" sans devoir acheter, indique Joëlle Preston.

Voici ses conseils pour vous concocter une garde-robe qui vous ressemble sans vous ruiner :

1. Faites l'inventaire de votre garde-robe : On a souvent plus de linge qu'on le croit. Gardez ce qui vous plaît, donnez ce que vous ne porterez plus.

2. À partir des vêtements que vous avez, stimulez votre créativité, créez des tenues avec les morceaux que vous possédez.

3. Pour magasiner dans votre propre garde-robe, identifiez par exemple un item que vous porterez pendant sept jours, comme un pantalon, et auquel vous agencerez différents hauts au cours de la semaine. Cette activité te force à voir ce que tu peux porter, explique Joëlle Preston.

4. Autre truc : choisissez par exemple 10 items (des hauts et des bas) que vous porterez pendant un mois en les agençant différemment.

5. Magasiner de l’inspiration. Il suffit de regarder sur les médias sociaux comme Instagram ou Pinterest des images de gens dont tu aimes le style ou encore de faire une recherche sur un item, par exemple, “chemise rose avec rayures bleues tenue”. Les photos qui vont apparaître à l’écran peuvent servir de modèles et donc tu magasines de l’inspiration pour les items que tu as déjà, explique-t-elle.

Un défi par jour, pendant une semaine

Ces conseils sont utiles pour tout le monde, estime Joëlle Preston. Quel que soit notre âge ou notre identité de genre, nous devons tous nous habiller chaque jour de la semaine.

Vous voulez tester votre garde-robe? Joëlle Preston vous invite à relever un défi pendant sept jours.

Pour participer

  • Choisir le vêtement selon le défi du jour
  • Publier une photo de vous qui le portez sur instagram
  • Identifier l'utilisateur : @Joellespreston

Les défis :

  • Jour 1 : Inspiration artistique
  • Jour 2 : Confort absolu
  • Jour 3 : Deux textures
  • Jour 4 : Le t-shirt simple ou avec imprimé graphique
  • Jour 5 : Opposition de deux motifs
  • Jour 6 : Un vêtement à porter au travail et hors du travail
  • Jour 7 : La tenue bleue ou le monochrome

Voici comment Joëlle Preston a relevé son défi :

Jour 1 – Une tenue inspirée de quelque chose d’artistique

Joelle a revêtu un haut blanc à pois avec une jupe à fleurs et un blaser vert.

Pour le jour 1, une tenue inspirée de quelque chose d’artistique.

Photo : Joëlle Preston

Voici une tenue composée d’un bodysuit blanc avec des petites étoiles noires, avec un blazer taupe que j’ai modernisé en sortant les épaulières. Pour la pièce de résistance : une jupe longue qui me rappelle une oeuvre d’art qu’aurait créée Claude Monet. Le secret ici? Considérez toujours vos vêtements de couleur noire, blanche ou brune comme des vêtements neutres, peu importe le motif!


Jour 2 – Une tenue confort absolu

Joëlle Preston est photographiée de façon à montrer les vêtements qu'elle porte. On ne voit pas son visage.

Pour le jour 2, une tenue confort absolu.

Photo : Joëlle Preston

Des leggings verts avec un gilet trop doux et vert vif, c’est aussi une tenue monochrome. J’ai trouvé ce chandail vintage au Good Will lors du "Dollar Days". Il m’a donc coûté un dollar.


Jour 3 – Une tenue avec deux textures

Joëlle Preston est photographiée de façon à montrer les vêtements qu'elle porte. On ne voit pas son visage.

Pour le jour 3, une tenue avec deux textures.

Photo : Joëlle Preston

Un de mes agencements préférés : une blouse couleur champagne avec des pantalons en laine. Le contraste de la texture de la soie et de la laine rend cette tenue à la fois ultra confortable et professionnelle. J’ai trouvé ces pantalons en France dans un magasin Croix Rouge pour trois euros. Et la chemise, je la porte à l’envers! Puisque l’avant est décolleté et que je préfère un col haut, j’ai enlevé l’étiquette et voilà! Deux blouses pour le prix d’une.


Jour 4 – Le t-shirt simple ou avec imprimés

Joëlle Preston est photographiée de façon à montrer les vêtements qu'elle porte. On ne voit pas son visage.

Pour le jour 4, un t-shirt simple ou avec imprimés.

Photo : Joëlle Preston

Un truc que j’adore trouver, c’est des t-shirts avec des imprimés de destinations touristiques. Surtout quand c’est d’un endroit que j’ai visité! Ce t-shirt est devenu une de mes pièces préférées à cause de sa polyvalence. Je peux le porter avec réellement n’importe quoi! Pour élever le look, portez un blazer et des bijoux dorés!


Jour 5 – Opposez deux motifs

Joëlle Preston est photographiée de façon à montrer les vêtements qu'elle porte. On ne voit pas son visage.

Pour le jour 5, deux motifs qui s'opposent.

Photo : Radio-Canada / Joëlle Preston

Un autre super morceau de ma garde-robe : un blazer vintage aux motifs pied-de-poule. C’est aussi une pièce polyvalente. Ici j’expérimente avec un autre motif, une chemise bleue avec des roses rouges. J’adore le contraste!


Jour 6 – Un vêtement que vous portez au travail, hors du travail

Joëlle Preston est photographiée de façon à montrer les vêtements qu'elle porte. On ne voit pas son visage.

Pour le jour 6, un vêtement pour le travail, porté à l'extérieur du contexte professionnel.

Photo : Joëlle Preston

Pour les femmes comme les hommes, les chemises ou blouses de travail peuvent facilement être portées avec avec des pantalons ou des jeans pour une tenue décontractée, comme dans cette photo. Les blazers peuvent être portés avec des jupes ou des jeans, et pour les femmes, on peut agencer des pantalons de travail avec des petites chemises en soie.


Jour 7 – Une tenue bleue monochrome

Joëlle Preston est photographiée de façon à montrer les vêtements qu'elle porte. On ne voit pas son visage.

Pour le dernier jour, une tenue monochrome.

Photo : Joëlle Preston

Un pantalons bleu-vert avec un corset bleu : un hommage à une tendance que j’aime bien en ce moment. Les deux pièces sont vintages, preuve que vos vêtements ne sont jamais trop vieux pour être portés!

Avec des informations de Genevièeve Murchison

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Mode et beauté