•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sports individuels plus populaires que jamais

Des vélos pour enfants placés dans le couloir devant un magasin Sports Experts.

L'engouement pour le vélo et la course à pied se fait sentir dans les magasins de sport.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Les commerçants de l’Abitibi-Témiscamingue qui vendent des vélos et des chaussures de course à pied font des affaires en or depuis l’ouverture des commerces.

Le moins qu’on puisse dire c’est que la réouverture des commerces de plein air était attendue par plusieurs.

Au Sports Experts des Promenades du Cuivre à Rouyn-Noranda, depuis l’ouverture le 4 mai dernier, les ventes de vélo sont vraiment supérieures aux autres années.

Certaines compagnies ne peuvent plus nous approvisionner, certaines compagnies n’ont plus de produits en inventaire aussi, alors il y a déjà des produits qu’on ne peut plus offrir aux clients, affirme la propriétaire Louise Guy, qui était fort surprise de cet intérêt grandissant.

L’avantage qu’on a, c’est qu’on a trois magasins dans la région, alors on peut aller piger à chaque endroit pour essayer le plus possible de ne pas perdre de vente, mais le vélo est vraiment très fort cette année, ajoute Louise Guy.

Le commerce Belisle Sports à Rouyn-Noranda a pu poursuivre ses activités en partie au cours du mois d’avril, puisque la réparation de vélos a été reconnue comme étant un service essentiel.

Le commerce prenait jusqu’au 4 mai uniquement les commandes en ligne.

De notre côté, le volume de vente était supérieur à ce qu’on connaissait dans les dernières années et depuis l’ouverture officielle des commerces, tout ça se poursuit, affirme le propriétaire du commerce François Groleau.

Le constat est le même pour d’autres commerces de la région que nous avons contactés. Certains affirment avoir plus que doublé leurs ventes de vélo comparativement à l’an dernier.

C’est très significatif, on parle d’une augmentation importante, je n’ai pas d’explications scientifiques à tout ça, mais il y a vraiment un engouement pour la pratique de la bicyclette. Dans tous les créneaux, au niveau des vélos pour enfants, pour adultes, vélo de route, vélos pour le gravier, ça va dans tous les sens en ce moment, affirme pour sa part François Groleau.

Des espadrilles de course noirs placés dans une boîte à chaussures.

Les souliers de course ont aussi la cote en cette période de confinement.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Les ventes de chaussures aussi à la hausse

La marche et la course ont aussi gagné de nouveaux adeptes au cours des dernières semaines. Les commerçants ont remarqué une hausse des ventes de souliers.

Peut-être que c'est des gens qui se disaient “un jour je vais faire de la course et ils réalisent que c’est l’occasion rêvée, parce qu’on n’a pas beaucoup d’occasions possibles, alors si on veut prendre l’air et bien c’est une marche, un jogging ou encore une balade en vélo, affirme François Groleau.

Les commerçants ont d’ailleurs dû s’adapter pour la vente de chaussures, qui sont maintenant désinfectées à chaque fois qu’une personne essaie une paire de souliers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !