•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway de Québec : nouveaux détails, nouvelles questions

La vue est du pôle d'échanges de Sainte-Foy du Réseau de transport structurant.

La vue est du pôle d'échanges de Sainte-Foy du Réseau de transport structurant.

Photo : Courtoisie / Ville de Québec

Les nouveaux détails dévoilés sur le tracé du futur tramway de Québec en réjouissent certains. Mais l'ombre du 3e lien plane encore et toujours sur le projet de transport en commun.

De bonnes nouvelles, de grosses nouvelles, mais beaucoup d'incertitudes, a affirmé le conseiller municipal Jean Rousseau, en réaction à l'annonce de la Ville de Québec.

L'élu de Démocratie Québec estime que le 3e lien Québec-Lévis est un éléphant dans la pièce. Selon lui, dévoiler un pôle d'échange dans le secteur Saint-Roch sans savoir où débouchera le tunnel est un exercice périlleux.

Je pense que le maire devrait demander à ce que le 3e lien soit essentiellement qu'un projet de transport en commun. Comme ça, on éliminerait bien des enjeux, plaide Jean Rousseau.

Jean Rousseau en entrevue sur la rue de la Couronne.

Jean Rousseau de Démocratie Québec considère qu'il subsiste beaucoup d'incertitude autour du réseau de transport structurant.

Photo : Radio-Canada

Le 3e lien, encore

Il ne faut absolument pas que ce projet-là, très structurant pour Québec, soit impacté par un hypothétique 3e lien, abonde dans le même sens Étienne Grandmont, directeur général d'Accès transport viables.

M. Grandmont se réjouit des nouveaux tracés, plus rectilignes, qui feront gagner du temps aux passagers et qui permettront des économies.

Chaque minute compte vraiment beaucoup dans le budget d'opération d'une société de transport, précise-t-il.

Le réaménagement de la rue de la Couronne entre le boulevard Charest et la rue du Prince-Édouard plaît particulièrement à l'organisme. La circulation automobile y sera interdite et détournée vers la rue Dorchester qui sera élargie à quatre voies pour permettre la circulation automobile à double sens.

On répète depuis des années que le tramway peut avoir un impact positif sur l'espace urbain et on a une vision qui va dans ce sens-là, insiste M. Grandmont.

Étienne Grandmont en entrevue sur la 3e avenue, dans Limoilou.

Le directeur général d'Accès transport viables, Étienne Grandmont, accueille l'annonce de façon très positive.

Photo : Radio-Canada

Or, le réaménagement des artères n'a pas été chiffré, déplore le chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville. Jean-François Gosselin prédit que les travaux ne seront pas financés par les gouvernements fédéral et provincial.

On a refusé de nous donner le coût. C'est quand même majeur. C'est même irresponsable, déplore le chef de Québec 21.

Pas ce qu'on aurait souhaité

Le tramway changera aussi la vie à l'école secondaire De Rochebelle à Sainte-Foy. Le tracé passera sur deux terrains de soccer de l'établissement.

Pour la Ville, on a bien compris que c'était un scénario qui était optimal, mais pour nous, ça ne demeure pas un scénario qui est idéal. Ce n'est pas ce qu'on aurait souhaité, a réagi Christian Pleau, directeur général de la Commission scolaire des Découvreurs.

Il indique qu'un important travail de réorganisation et de réflexion se met en branle.

Peut-être que ça créera des opportunités pour nous. Peut-être que ça nous amènera à nous réorganiser. Il y a des bâtisses qui commencent à prendre de l'âge dans ce secteur-là, espère le directeur général.

Les terrains de soccer de l'école secondaire De Rochebelle.

Le trajet du tramway initial a aussi été modifié. Il va maintenant passer sur les terrains de soccer de l’école De Rochebelle.

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Avec les informations de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !