•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle version du tramway de Québec axée sur les piétons

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La rue de la Couronne avec des piétons, des cyclistes et le tramway.

Le reportage d'Olivier Lemieux

Photo : Ville de Québec

Les pôles d'échanges de Sainte-Foy et de Saint-Roch favoriseront le déplacement des piétons et des cyclistes de Québec. Celui de Sainte-Foy sera plus à l'est et l'accès de celui de Saint-Roch sera déplacé à proximité de la rue de la Couronne, consacrée essentiellement aux piétons et au tramway.

Le pôle d’échanges de Sainte-Foy sera situé sur les stationnements actuels de l’Industrielle Alliance, derrière le Canadian Tire de la route de l’Église.

Le maire de Québec affirme que le secteur sera grandement transformé.

Ce grand stationnement à ciel ouvert qui ressemble à des centres-ville américains qui ont perdu le contrôle, c'est très laid comme entrée de Québec. Le pôle va pousser au développement. Ça va devenir beaucoup plus intéressant pour des investisseurs, prévoit-il.

Le tramway circulera au centre du boulevard Laurier vers l’ouest et tournera au nord sur le prolongement de l’avenue Roland-Beaudin.

Carte du tracé du tramway.

Le tracé du tramway de la Ville de Québec, en date du 13 mai 2020

Photo : Radio-Canada

Virage en hauteur

Un pont d’étagement sera construit à l’endroit où se trouve présentement la station-service Ultramar sur le boulevard Laurier, pour que les véhicules qui se dirigent vers les ponts puissent passer sous les rails du tramway.

Le maire de Québec assure que l'infrastructure n'obstruera pas le paysage du futur boulevard Laurier urbain.

Ça va être plus léger que ce qu'on peut imaginer. Nos gens, qui sont très créatifs, vont faire en sorte que ça n'ait pas l'air béton, affirme Régis Labeaume.

Contrairement au projet qui était prévu sous le Phare, le pôle d’échanges de Sainte-Foy sera construit en surface. Il ne comportera pas de commerce, pour des raisons de sécurité.

Pour des raisons de sécurité maintenant partout dans le monde, il faut faire en sorte que les pôles d'échanges soient totalement lumineux et qu'il n'y ait aucun lieu où des gens pourraient ne pas être identifiés ou se cacher, a expliqué le maire mercredi lors de l'annonce.

Le trajet du tramway à Sainte-Foy sera rectiligne et ne fera plus de boucle.

Il n’y aura plus de station sur la route de l’Église. Elle fera partie du pôle d’échanges.

Tous les autobus de Lévis

Le pôle d’échanges accueillera tous les autobus de la Société de transport de Lévis (STL). C’est pourquoi sept quais seront réservés à la STL, alors que cinq quais seront consacrés aux véhicules du Réseau de transport de la Capitale (RTC).

Le pôle d’échanges de Sainte-Foy pourrait desservir un bassin de 24 500 usagers. Il s’agira du pôle le plus important du réseau.

L’immeuble comprendra notamment des services d’information, une billetterie électronique et une vaste zone d’attente. Elle sera chauffée et il y aura des espaces sécuritaires de rangement pour les vélos.

Campus De Rochebelle

Le trajet du tramway initial a aussi été modifié. Il passera maintenant sur les terrains de soccer de l’école De Rochebelle.

Les terrains sportifs seront déménagés plus près du futur centre de glaces. Ils seront réaménagés et bonifiés aux frais de la Ville de Québec.

La Ville soutient que le passage du tramway sur le campus De Rochebelle sera plus sécuritaire pour les élèves, que de traverser la route de l’Église comme ils le font actuellement pour aller prendre l’autobus.

Il y a environ mille voitures à l’heure qui circulent aux heures de pointe sur la route de l’Église, à une vitesse de 50 kilomètres à l’heure.

Durant la même période, le tramway passera une trentaine de fois par heure, à une vitesse de 20 kilomètres à l’heure.

La Ville souligne qu’elle devra procéder à des acquisitions de propriétés pour la construction du pôle d’échanges. La station-service Ultramar va disparaître. Des discussions sont aussi en cours avec l’Industrielle Alliance, la Commisssion scolaire des Découvreurs et la Société québécoise des infrastructures.

Les terrains de soccer de l'école secondaire De Rochebelle.

Le trajet du tramway initial a aussi été modifié. Il passera maintenant sur les terrains de soccer de l’école De Rochebelle.

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Pôle de Saint-Roch

Le trajet du tramway vers le pôle de Saint-Roch entraînera des réaménagements majeurs des rues de la Couronne et Dorchester.

Comme l'avait dévoilé Radio-Canada, la circulation automobile de transit sera interdite sur la rue de la Couronne entre le boulevard Charest et la rue du Prince-Édouard. Les voies vont disparaître pour faire place au tramway et à des espaces pour les cyclistes et les piétons.

Une trentaine de places de stationnement disparaîtront sur la rue Dorchester, qui sera élargie à quatre voies pour permettre la circulation automobile à double sens.

Poursuite de la vision de Jean-Paul L'Allier

Régis Labeaume se dit convaincu que ce projet assurera la poursuite du développement et la vitalité du quartier Saint-Roch.

Il y voit la poursuite du travail entamé par l'ancien maire Jean-Paul L'Allier.

Jean-Paul avait fait la première partie de la job. Il avait fait beaucoup. Là, je pense qu'on vient de terminer le travail avec ça, affirme Régis Labeaume.

C'est terminé. Jamais plus Saint-Roch sera fragile.

Régis Labeaume, maire de Québec

Le maire assure tout de même qu'il souhaite faire en sorte de limiter les effets de l'embourgeoisement du quartier sur les citoyens les moins nantis.

Des logements sociaux seront construits. D'autres initiatives devraient également être annoncées sous peu.

Virage à gauche interdit

Le virage à gauche sera interdit sur Dorchester du lundi au vendredi entre 6 h et 18 h. Selon la Ville de Québec, cette mesure permettra à l’artère d'accueillir autant de véhicules que les trois voies actuelles de la rue de la Couronne aux heures de pointe.

Les travaux préparatoires sur Dorchester devraient débuter dès 2021.

Certains petits segments de la Couronne seront accessibles à la circulation locale uniquement. L’objectif est d’éviter la création de culs-de-sac et les problèmes de déneigement, de faciliter la collecte des ordures et des matières résiduelles et de conserver davantage de places de stationnement dans les rues transversales.

Le pôle d’échanges sera situé à l’angle de l’autoroute Laurentienne et de la rue de la Croix-Rouge.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La rue de la Couronne avant et après la construction du pôle d'échanges de Saint-Roch.

Photo : Courtoisie / Ville de Québec

Régis Labeaume insiste pour que ce secteur reste vert et qu'on n'en fasse pas un développement commercial ou résidentiel important.

On a besoin dans ce coin-là d'un coin plutôt vert. Un coin dégagé, un coin qui respire, un coin verdi. Je voulais aussi que ça corresponde avec ce que va devenir le secteur de la centrale de police Victoria, affirme-t-il.

Nouvel accès

Le passage du tramway se fera via la rue du Chalutier. Au plus près, les rails seront à une distance de six mètres des résidences. La Ville de Québec assure comprendre les craintes des citoyens et soutient qu'ils seront consultés.

Des études d’impacts sonores seront menées afin de prévoir des mesures de mitigation.

Des discussions seront aussi menées avec les citoyens concernant la perte de certaines places de stationnement.

Le pôle d’échanges de Saint-Roch comptera des stations tempérées, des locaux techniques et des supports à vélos extérieurs et intérieurs.

Son aménagement entraînera la disparition de la rue de la Pointe-aux-Lièvres et de la passerelle Adrien-Pouliot.

Le nouvel accès par la rue du Chalutier, au lieu de l’autoroute Laurentienne, comporte plusieurs avantages, selon la Ville de Québec, dont un meilleur partage des espaces publics, un transport actif plus sécuritaire, de meilleurs accès aux commerces et aux résidences, ainsi que la préservation de places de stationnement supplémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !