•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un spectacle en ligne et un pari audacieux pour Steve Veilleux

Un homme debout devant une vieille maison en pierres.

L'auteur-compositeur-interprète Steve Veilleux a enregistré un spectacle au Vieux-Presbytère-de-Batiscan, qui sera présenté en ligne.

Photo : Facebook / Culture des Chenaux

Radio-Canada

L’auteur-compositeur-interprète Steve Veilleux, qui est aussi membre du groupe Kaïn, présentera vendredi un tout premier spectacle en ligne enregistré au Vieux-Presbytère-de-Batiscan.

Ce spectacle en formule intime était à l’horaire avant la pandémie. Plutôt que de l’annuler, l’organisme Culture des Chenaux a eu l’idée de le diffuser en ligne, moyennant le prix d’un billet de spectacle.

J’ai trouvé que c’était une belle initiative de la gang de la Culture des Chenaux, a indiqué Steve Veilleux en entrevue à 360 PM. Je suis un entêté, un artiste intense, et j’ai trouvé qu’il y avait une belle audace derrière ce projet-là, de maintenir [le spectacle] en vie.

Le spectacle a été enregistré la semaine dernière dans la cour du presbytère. Cette formule permettra au chanteur d’interagir avec son public pendant la diffusion, vendredi.

Steve Veilleux est fier de la qualité de son et d’images de la captation.

Il est toutefois conscient que l’initiative de présenter un spectacle payant est audacieuse, à l’heure où de nombreuses prestations gratuites sont disponibles en ligne.

C’est là que le pari prend forme. […] Il y a eu beaucoup de spectacles sur Facebook Live. Je pense par contre qu’on est ailleurs avec ce concept-là, étant donné la captation qu’on en a faite.

Steve Veilleux

Le chanteur s’ennuie de la scène et du public. Il a signé un texte sur le sujet, publié dans le quotidien Le Droit. Je m’entête d’aussi loin que je me souvienne à écrire des chansons, monter de nouveaux spectacles, aller en studio, vivre cette vie de montagnes russes qu’est la vie d’artiste dans le but de partir en tournée, a-t-il raconté.

C’est la tape dans le dos après l’écriture et les nuits d’insomnie, ce contact avec les gens.

Steve Veilleux

C’est là qu’on peut se nourrir pleinement, valoriser, échanger, s’inspirer, poursuit Steve Veilleux, d'autant plus que tout le monde ignore quand le retour à la normale pourra s'effectuer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Musique