•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clémence DesRochers réagit au décès de Renée Claude

Renée Claude en 1975.

Renée Claude en 1975 (archives)

Photo : Radio-Canada/Jean-Pierre Karsenty

Radio-Canada

La chanteuse, mais aussi actrice, québécoise Renée Claude s'est éteinte mardi matin à l’âge de 80 ans, emportée par la COVID-19. Clémence DesRochers, humoriste et comédienne originaire de Sherbrooke, pleure la perte d’une grande amie.

Renée Claude avait marqué toute une époque en chantant les mots de grands auteurs et compositeurs, comme Jean-Pierre Ferland, Stéphane Venne et Luc Plamondon. Peu le savent, mais la grande dame de la chanson québécoise a fait ses débuts dans l’émission télévisée de Clémence Desrochers Chez Clémence au début des années 1960.

L'humoriste Clémence DesRochers annonce son dernier spectacle en carrière.

L'humoriste Clémence DesRochers (archives)

Photo : Pascal Ratthé

Elle a commencé là. C’était une toute petite émission très courte. Après ça, je suis toujours allé voir ses spectacles, se remémore Clémence DesRochers en entrevue à RDI.

J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour elle. Je l’ai toujours trouvée vraie, sensible, intelligente dans ses interprétations. Elle a chanté Ferré et Brassens. Ce n’est pas n’importe qui.

Clémence Desrochers
Renée Claude, vêtue d'une robe blanche qui chante devant un micro.

René Claude dans l'émission « Superfleurs » en 1975

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

Au début des années 1980, la chanteuse Renée Claude reprend des chansons de Clémence DesRochers dans un spectacle intitulé Moi, c'est Clémence que j'aime le mieux, en référence à la chanson Le monde aime mieux Mireille Mathieu. J’ai été très touchée que Renée ait voulu faire un CD avec mes chansons, dit Clémence DesRochers.

Une amitié profonde

Clémence DesRochers explique que toutes deux étaient proches, même si elles se rendaient rarement visite. On ne se voyait pas trop souvent, mais l’amitié profonde est toujours là, lance-t-elle, émue.

Leur dernière rencontre n’était pas récente, mais Clémence DesRochers se souvient très bien de leur dernier échange. La dernière fois que je l’ai vue, elle sortait d’un spectacle. Je suis allée vers elle et je lui ai dit : Renée, je t’aime. Elle s’est penchée vers moi et elle m’a glissée dans l’oreille : Clémence, je t’aime d’amour, relate-t-elle.

Mme DesRochers dit garder un bon souvenir de sa grande amie. Après leur rencontre fortuite, elle est allée revoir Renée Claude, mais elle n’était pas bien, s’attriste-t-elle.

Renée Claude souffrait de la maladie d’Alzheimer. Elle a été emportée par la COVID-19 dans le CHSLD où elle résidait depuis deux ans et demi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !