•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Polyfonik 2020 : le compte à rebours est commencé

Trois portraits des participants sont montés ensemble.

De gauche à droite, les participants de Polyfonik 2020 : Olga, Moussa et 2Moods

Photo : Polyfonik

Radio-Canada

C'est ce vendredi 12 juin qu'aura lieu le concours de musique Polyfonik, mais cette fois-ci ce sera en ligne. Les trois candidats choisis cette année sont : Olga Gordon de Calgary, 2Moods et Moussa Konaté d’Edmonton. Nous vous aiderons à mieux les connaître tout au long de la semaine, mais voici une première rencontre avec les heureux élus.

OLGA

Voici tout d’abord Olga Gordon, qui à partir de maintenant sera connue sous son nom d’artiste, Olga.

La musique a vraiment pris tout son sens pour elle suite à un accident d’équitation à l'adolescence. Vivant avec de grosses séquelles, elle a dû abandonner sa passion et s’est tournée vers la basse puis la guitare acoustique. Depuis, elle s'est jointe à un groupe et a aussi chanté avec des chorales, mais c’est vraiment Polyfonik qui va lui donner les premières cordes à son arc pour devenir auteure-compositrice, Indie-Rock.

Je me sens chanceuse, honnêtement je ne pensais pas que j'allais y arriver et j’ai fait le concours un peu au hasard… J’ai vu que l'inscription était ouverte et je me suis dit pourquoi pas. J’ai toujours voulu faire un concours et quand ils me sont revenus après les fêtes, en disant que j’avais été choisie, j’étais super contente!

Olga, musicienne
Une jeune femme joue de la guitare devant un micro sur pied.

L'artiste Olga souhaite partager dans ses chansons, des expériences qui lui viennent du coeur.

Photo : Olga

En formations depuis déjà le mois de janvier dernier, son plus grand défi c'est l’écriture...

J'ai écrit trois chansons et c’est vraiment ce qui me demande le plus de travail; de se retrouver devant la page blanche et d’essayer de trouver des idées, d’écrire et de mettre ça en musique… Il y a beaucoup de moments de doute.

Olga, musicienne

MOUSSA KONATÉ

La musique a toujours été présente dans la vie de Moussa. Dès l'âge de 13 ans, le Montréalais joue de plusieurs instruments tels que le trombone, la trompette, le tuba, la clarinette et la flûte traversière.

En 2012, il quitte Montréal pour terminer ses études secondaires à Edmonton où il choisit le profil musique. En 2015, il participe au concours "La Chicane". Par la suite, après cinq ans loin de la musique, il est maintenant retenu pour participer à Polyfonik 2020.

Je me sens formidable! Retour sur la scène, ça faisait si longtemps! Il y a un bout de temps que je m'étais consacré à la musique! Ça me manquait vraiment!

Moussa Konaté, musicien
Un homme en gros plan avec des écouteurs et un bandeau noir sur la tête.

L'artiste Moussa Konaté travaille chez McDonald, à Edmonton, comme équipier.

Photo : Moussa Konaté

Durant ces dernières années, il a travaillé fort pour trouver un équilibre dans sa vie et pour retrouver sa grande passion, la musique.

J'ai toujours voulu participer à Polyfonik. C'est une bonne excuse pour me remettre sur le chemin de la musique.

Moussa Konaté, musicien

2MOODS

Vous connaissez Dennis N’Dala, sous son nom d’artiste 2Moods? Pas surprenant puisqu’il a participé à Polyfonik en 2016 où il avait remporté le prix de la chanson primée.

De retour cette année, pour une 2e fois, il est heureux de pouvoir montrer à tous le fruit de ses apprentissages.

J’ai beaucoup grandi musicalement, durant les quatre dernières années. J’ai maintenant plus d’expérience sur le "stage", en studio, en écriture. Je participe une fois de plus pour montrer aux membres du jury et à la communauté francophone comment j’ai grandi.

2Moods, musicien
Un homme porte un chandail à capuchon, orange.

« Je ne viens pas vraiment d'un milieu artistique, mais j’ai toujours aimé la langue française et j'y ai toujours un attachement particulier », 2Moods

Photo : 2Moods

Pour lui, dès le primaire, c’était plutôt l’écriture qui le fascinait, et ensuite est apparue la poésie. Il écrivait et relisait ses textes et poèmes, mais c’est en 2015 qu’il a eu le déclic.

J’ai assisté à un spectacle et j’ai vraiment été impressionné et ça m’a inspiré. Je me suis dit que je pourrais commencer à faire du Slam, et, pourquoi pas, mettre de la musique et du rythme, et tout ça, eh bien, ça devient du hip hop-rap finalement.

2Moods, musicien
Cinq personnes assises en rond autour d'une table dans un studio prennent des notes.

Les participants de Polyfonik 2020 en atelier avec Aristote et Paul Cournoyer, en janvier dernier.

Photo : Polyfonik

Suivez l'équipe de Radio-Canada qui continuera de vous les faire connaître tout au long de la semaine. Vous pourrez suivre le spectacle Polyfonik 2020 le vendredi 12 juin, dès 19 h, sur le site et la page Facebook du Centre de développement musical. Le gagnant sera annoncé à l'émission Culture et confiture le samedi 13 juin.

Le gagnant de l'édition 2020 de Polyfonik recevra une opportunité de formation et de promotion offerte par le Chant’Ouest.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte disait que le gagnant de Polyfonik participerait au spectacle Chant'Ouest. Ce spectacle est annulé cette année en raison de la pandémie de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !