•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chantier de construction : attendez-vous à des pannes d’électricité

Un corbeau sur un poteau de télécommunication en bois.

Les résidents seront avisés le plus vite possible des pannes de courant planifiées à la suite de travaux de construction du réseau électrique.

Photo : Getty Images / M. Kaercher

Radio-Canada

Hydro Grand Sudbury dit avoir évité les interruptions de courant volontaires ces derniers mois en raison du coronavirus. Toutefois, la reprise de ses chantiers de construction pourrait forcer de telles pannes.

Cela est un défi, admet Wendy Watson, chez Hydro Grand Sudbury. Surtout au moment où beaucoup de gens font du télétravail à la maison et enseignent à leurs enfants par ordinateur.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Afin d’aider les familles à mieux s'organiser, le distributeur d’électricité compte redoubler d’efforts pour les informer des pannes de courant à l’aide de messages téléphoniques automatisés ou d’avis écrits.

Et si le préavis est trop court, nous irons cogner aux portes des résidents et expliquerons la situation en respectant la distanciation sociale, explique Mme Watson.

Photo de travailleurs effectuant des travaux de réparation de lignes électriques.

Le coronavirus oblige désormais les monteurs de ligne à ne plus travailler aussi près les uns des autres.

Photo : Hydro One

Pendant la pandémie, Hydro du Grand Sudbury a adopté des mesures et des protocoles pour mieux protéger les monteurs de lignes et les équipes au sol, précise le communiqué.

Cela va de la distanciation physique au partage des outils, en passant par les mesures d’hygiène et le nettoyage des pièces d’équipement.

Travaux

La sous-station Gemmell T1 dans le secteur du Nouveau Sudbury subira une cure de rajeunissement.

Les infrastructures ont 53 ans et elles doivent être reconstruites.

Selon le site web de la compagnie Hydro Grand Sudbury, il s’agit d’un projet de près de 2,5 millions de dollars, qui devrait être réalisé d’ici le 31 décembre 2020.

Les lignes électriques seront aussi remplacées le long de la rue Gemmell, entre le chemin Barrydowne et la rue Attlee, jusqu’à la voie ferrée.

Un édifice en bordure de route caché par des arbres.

Le projet de la sous-station Gemmell T1 est évalué à plusieurs millions de dollars.

Photo : Google Maps

D’autres projets sont prévus dans les quartiers Donovan et du Moulin à fleur.

Ces travaux doivent améliorer la fiabilité du système.

Autres travaux d’infrastructures

Le gouvernement ontarien a autorisé la reprise de chantiers de construction jugés essentiels.

Pour la Place des Arts de Sudbury, ce n’est pas pour tout de suite.

Charpente en métal devant une clôture haute.

M. Therrien ignore quand reprendront les travaux de construction.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

La construction de garderie était admissible, mais, pour nous autres, la garderie n’est qu’une petite fraction de la Place des Arts, explique le directeur général Léo Therrien.

Comme tant d’autres, M. Therrien attend que la province autorise davantage de chantiers de construction à rouvrir, afin de reprendre là où les équipes ont laissé avant la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !