•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La baguette et le triangle... les incompris de l’orchestre

Maestro Pierre Simard devant les musiciens du Vancouver Island Symphony.Tout juste derrière le chef d'orchestre, la section des cordes.

Maestro Pierre Simard dirige le Vancouver Island Symphony.

Photo : Radio-Canada

Monique Polloni

Vous êtes-vous déjà demandé quelle est l’importance de la baguette ou du triangle dans un orchestre?

Nous sommes allés à la rencontre du percussionniste Gaël Chabot-Leclerc et du maestro Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony. Au programme, un scherzo pour triangle et baguette. Ces deux petits objets en avaient long à partager sur leur statut d’incompris.

La baguette et le triangle… les incompris de l’orchestre

Un orchestre symphonique est la plus belle métaphore de la société que je connaisse. Chacun est indispensable, mais doit savoir s'effacer pour faire vivre une réalité supérieure.

Riccardo Muti, chef d’orchestre italien

L'orchestre symphonique est constitué de trois familles d’instruments : les cordes, les vents (les bois et les cuivres) et les percussions. Les percussionnistes se retrouvent normalement en retrait derrière les vents, à l’arrière de l’orchestre.

Parmi les nombreux instruments de percussion, il y a le triangle… ce petit objet de métal souvent perçu comme de moindre importance. Et pourtant, un coup de triangle peut ponctuer une œuvre comme aucun autre instrument.

Le percussionniste du Vancouver Island Symphony, Gaël Chabot-Leclerc tenant dans sa main gauche le triangle, petit instrument de percussion.

Le percussionniste du Vancouver Island Symphony, Gaël Chabot-Leclerc.

Photo : Radio-Canada

Même si pour la plupart des gens, ça a l’air de rien, c’est juste un triangle, pour nous, c’est notre job pour les quatre prochaines minutes de s’assurer que cet instrument sonne le mieux possible.

Gaël Chabot-Leclerc, percussionniste, Vancouver Island Symphony

Gaël Chabot-Leclerc est percussionniste spécialisé en musique classique et en tango. Diplômé du Berklee College of Music, il est également titulaire d'une maîtrise du Conservatoire de musique de Saguenay, au Québec.

Ce percussionniste de talent a commencé l’étude de la batterie à l’âge de 8 ans. Trois ans plus tard, il a découvert les claviers, le vibraphone et le marimba et en a fait ses instruments de prédilection.

Il joue à l’heure actuelle avec différents ensembles et orchestres de la Colombie-Britannique et a fondé le groupe de tango Guardia Nueva, en 2010.

Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony, assis dans son bureau, tenant une baguette dans sa main gauche.

Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony

Photo : Radio-Canada

Quant à la baguette du chef d’orchestre, il ne faut pas se fier à sa petite taille, car elle représente néanmoins le symbole de l’autorité.

La baguette, c’est une extension du bras et cela permet d'avoir un point dans l’espace qui est reconnu de tous les musiciens.

Maestro Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony

Acclamé ici et à l’international, Pierre Simard poursuit une carrière prolifique de chef d'orchestre et de compositeur-arrangeur. Directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony et antérieurement chef d’orchestre adjoint et attitré du Calgary Philharmonic Orchestra et du Vancouver Symphony Orchestra, il est reconnu comme un artiste polyvalent, fascinant et nuancé, qui interprète chaque chef-d’œuvre avec une musicalité exceptionnelle.

Amoureux des gens et de musique, il possède une personnalité chaleureuse, un enthousiasme contagieux en plus d’un sens de l’humour sans égal.

Ma baguette est le seul objet de l’orchestre qui ne produit aucun son. C’est curieux qu’on arrive à produire tous les sons.

Maestro Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony
Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony assis en discutant, tenant de sa main droite la baguette du chef d'orchestre.

Pierre Simard, directeur artistique et musical du Vancouver Island Symphony.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Musique