•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix Trillium 2020 : trois écrivains d'Ottawa dans la course

Trois couvertures de livres : Moi, Sam. Elle, Janis de Jean Boisjoli; Fragments de ciels de Daniel Groleau Landry; Premier quart de Véronique Sylvain.

Les finalistes des Prix Trillium 2020 ont été dévoilés ce mardi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Ottaviens Jean Boisjoli, Véronique Sylvain et Daniel Groleau Landry font partie des six finalistes francophones des Prix Trillium 2020 dévoilés mardi.

Jean Boisjoli se retrouve de nouveau dans la course dans la catégorie du Prix littéraire Trillium en langue française, cette fois pour Moi, Sam. Elle, Janis. L’auteur a déjà été récompensé de ce prix en 2017 pour son précédent roman, La mesure du temps.

Claude Guilmain (pour le texte de sa pièce de théâtre AmericanDream.ca, présentée par le Théâtre français du Centre national des arts en avril 2019), Aristote Kavungu (pour son roman Mon père, Boudarel et moi) ainsi que Paul Ruban (pour son recueil de nouvelles Crevaison en corbillard) sont eux aussi en lice dans cette catégorie. Une bourse de 20 000 dollars sera remise au lauréat.

Les poètes Véronique Sylvain et Daniel Groleau Landry, qui signent respectivement les recueils Premier quart et Fragments de ciels, sont les deux finalistes retenus pour le Prix de poésie Trillium en langue française, doté d’une bourse de 10 000 dollars.

Les Prix Trillium seront remis le 17 juin, lors d’un événement virtuel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Livres