•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé de racisme pour une publication sur la COVID-19, Bryan Adams s'excuse

Bryan Adams sur scène avec une guitare et un micro.

Le chanteur Bryan Adams

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le rockeur canadien Bryan Adams a fait ses excuses, mardi, pour une publication au sujet de la COVID-19 que plusieurs personnes ont qualifiée de raciste.

Le chanteur s’était épanché, lundi sur les réseaux sociaux, au sujet de la pandémie qui a mené à l’annulation d’une série de spectacles qu’il devait donner à Londres.

Grâce à de foutus mangeurs de chauve-souris et de cupides bâtards, vendeurs dans des marchés d’animaux qui créent des virus, le monde entier est sur pause, avait-il écrit sur plusieurs plateformes dans un message accompagnant la vidéo d’une courte prestation.

Mon message à ceux-ci, autre que “merci en ******”, est de devenir véganes, avait-il poursuivi.

Capture d'écran d'une vidéo et du message l'accompagnant publiée sur Instagram.

La publication Instagram en question

Photo : Capture d'écran Instagram

Plusieurs internautes avaient accusé le chanteur de se livrer à du racisme anti-chinois, alors qu’il se faisait le porte-voix de la théorie répandue, mais non confirmée à ce jour, que la pandémie de COVID-19 aurait été transmise à l'être humain par le biais d’animaux vivants vendus dans un marché de Wuhan, en Chine.

Réagissant à la controverse mardi avant-midi, le chanteur a présenté ses excuses, tout en affirmant qu'il avait plutôt voulu dénoncer la cruauté dans les marchés d'animaux comme celui de Wuhan.

Mes excuses à toutes les personnes qui ont été offensées par ma publication hier, a-t-il écrit sur Instagram. Je n'ai pas d'excuse, mais je voulais seulement dénoncer l'horrible cruauté animale dans ces marchés d'animaux qui pourraient être à la source du virus, et faire la promotion du véganisme.

J'ai de l'amour pour tout le monde, et mes pensées sont avec toutes les personnes qui souffrent de cette pandémie à travers le monde.

Une déclaration « irresponsable »

La militante sino-canadienne Amy Go, présidente d’un organisme qui dénonce les cas de discrimination envers la population chinoise au pays, avait accusé la veille le chanteur de racisme, disant craindre que cette publication puisse alimenter la haine contre les personnes d’origine chinoise au pays.

Les gens s’identifient aux personnalités publiques, et [Bryan Adams] est vu comme une idole par plusieurs, avait-elle affirmé à la CBC (Nouvelle fenêtre). Ça justifie cette haine raciste envers la communauté chinoise… C’est si irresponsable et tellement raciste.

D’autres personnes y avaient plutôt vu un dérapage dans une intervention en faveur de la cause végane, que défend Bryan Adams depuis des années.

Sous la publication Instagram du chanteur, dont les commentaires ont depuis disparu, le groupe de défense des animaux PETA a publié une réponse en appui au message provégane de Bryan Adams.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !