•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Polyfonik 2020 : le concours se déroulera en ligne!

Mathieu Damer au Café Bicyclette.

Mathieu Damer, du Centre de développement musical de l'Alberta aide les artistes à s'épanouir.

Photo : Radio-Canada / Mylène Briand

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le concours Polyfonik 2020 se déroulera en ligne le 12 juin. C'est une première dans son histoire. Les trois participants retenus sont Moussa Konaté, Olga Gordon et 2Moods. Le gagnant représentera l'Alberta au Chant'Ouest.

Même si le classique albertain n’a pas eu d’autres choix que de se réinventer en raison de la pandémie de coronavirus, le directeur du Centre de développement musical (CDM) de l’Alberta, Matthieu Damer, estime que cette nouvelle déclinaison permettra de faire rayonner l’événement et d’atteindre un plus large public.

« C’est bien d’avoir une foule dans une salle, mais ceci nous permettra vraiment de rejoindre tous les coins de la province et le pays aussi.  »

— Une citation de  Matthieu Damer, directeur du Centre de développement musical de l'Alberta

Un aspect positif du format qu’on essaye, cette année, c’est l’opportunité qu’on donne au public de visionner les performances des candidats, non seulement le soir du spectacle, mais aussi les jours après, ajoute-t-il.

Trois candidats, trois styles différents

Parmi les trois candidats, deux sont basés à Edmonton : Dennis N’Dala, connu sous le nom d’artiste de 2Moods, et Moussa Konaté. Olga Gordon est quant à elle de Calgary.

Ils présenteront respectivement trois différents styles musicaux que sont le Rap, le R’N’B et le Indie-Rock.

2Moods en est à sa deuxième participation, alors que les autres candidats en sont à leur première.

Matthieu Damer explique que les candidats travaillent à distance depuis le mois de janvier. Pour nous, c’est la finalité de ce processus, une occasion de mettre tout ce travail ensemble et d'offrir un spectacle virtuel avec tout cela. Avec les mesures de distanciation sociale, on a dû réévaluer nos programmes, certains ont d’ailleurs été annulés. Puisque Polyfonik est avant tout un programme de mentorat et de formations, on a quand même pu continuer à travailler en duo de manière virtuelle.

« On espère que les gens pourront découvrir ces talents d’une nouvelle façon et que cela touchera plus de gens que dans le passé. »

— Une citation de  Matthieu Damer, directeur du Centre de développement musical de l'Alberta

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !