•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chantier de la Romaine reprend vie

Des travailleurs vêtus d'habits pour être vus facilement, se tiennent en ligne au chantier du complexe hydroélectrique de la Romaine.

Des travailleurs au chantier du complexe hydroélectrique de la Romaine (archives).

Photo : Radio-Canada / Laurence Royer

Des travaux préparatoires ont été lancés dimanche au complexe hydroélectrique Romaine en vue de la reprise du chantier après des semaines d'arrêt.

Hydro-Québec devrait réintégrer quelque 280 travailleurs d’ici la fin de la semaine.

Les 32 premiers travailleurs sont arrivés par avion sur le chantier, dimanche. Un contingent de 32 autres travailleurs est arrivé lundi matin. Ces deux groupes sont constitués d’employés d’Hydro-Québec et de l’entreprise Sodexo.

Les autres travailleurs, principalement des employés de la construction, devraient tous être au chantier d’ici jeudi. Ces équipes seront affectées à la mise en eau du réservoir.

D’autres travaux comme ceux de la centrale ou du tunnel seront réalisés pendant l’été. Hydro-Québec espère alors compter entre 650 et 700 travailleurs sur le chantier.

Les travailleurs, qui seront transportés par avion, seront complètement isolés, sans contact avec la région de la Minganie pour limiter la propagation du coronavirus.

Deux travailleurs de la construction de dos

Des travailleurs du chantier de La Romaine

Photo : Radio-Canada / Maxime Bertrand

Chaque équipe quittera le chantier après avoir exécuté les travaux pour lesquels elle aura était affectée. [Les travailleurs] vont toujours quitter le chantier de la même manière qu’ils y sont entrés, c’est à dire sous escorte d’Hydro-Québec, a précisé la direction lors d'un point de presse lundi après-midi.

Toutes les équipes demeureront au minimum quatorze jours au chantier. Si aucun cas ne se déclare sur le chantier, les travailleurs auront alors été isolés assez longtemps et pourront éviter la quarantaine à leur retour à maison.

Si des cas confirmés de COVID-19 se déclarent parmi les employés, ils devront suivre les directives de la santé publique.

Hydro-Québec évalue la possibilité d’effectuer des tests sur le chantier.

L'entreprise assure que toutes les mesures de protection contre la propagation du nouveau coronavirus ont été mises en place conformément aux recommandations de la santé publique et de Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité au travail.

La société d’État entend aussi revoir l’échéancier du chantier à l’arrêt depuis quelques semaines en raison de la pandémie.

Avec la collaboration de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !