•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ontario : la province exige un plan d’endiguement dans les foyers de soins de longue durée

L'extérieur du centre de soins de longue durée Pinecrest.

Le foyer Pinecrest est l'un des plus touchés au pays.

Photo : CBC/Simon Dingley

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Ontario demande à ses foyers de soins de longue durée les plus durement touchés de proposer un plan pour stabiliser la propagation de la COVID-19.

Les dirigeants de la santé publique de la province ont déclaré cette semaine que la province mène sa bataille contre le nouveau coronavirus sur deux fronts : l'un, dans les foyers de soins de longue durée, où le virus se propage rapidement et est plus susceptible de tuer, et l'autre, celui du grand public, où les infections ont ralenti et où l'économie commence à rouvrir.

« La pandémie a créé des défis importants dans la gestion des éclosions dans les foyers de soins de longue durée et dans la garantie de la qualité des soins aux résidents », peut-on lire dans une lettre signée par le sous-ministre des Soins de longue durée, Richard Steele, envoyée vendredi aux foyers les plus durement touchés.

« Bien que nous nous soyons tous concentrés sur la gestion des situations de crise émergentes, à mesure que la pandémie évolue, il est essentiel de mettre clairement l'accent sur le retour de tous les foyers dans un état de stabilité du personnel », indique le sous-ministre dans sa lettre.

Le sous-ministre demande une description d'un plan qui permettra aux établissements visés de maintenir les niveaux de dotation en personnel et d'améliorer leur leadership.

« Le plan doit inclure des livrables clairs, des jalons et une approche pour mesurer et rendre compte des progrès », indique-t-il dans sa lettre.

Les plans sont attendus pour midi lundi.

M. Steele précise que les établissements doivent décrire la façon d'assurer la présence de médecins sur place ainsi que celle d'améliorer le leadership, grâce entre autres à de nouveaux postes.

Les foyers avec des éclosions une priorité

L'Association des soins de longue durée de l'Ontario, qui représente la plupart des foyers de soins de longue durée de la province, a déclaré que les établissements étaient également aux prises avec la perte potentielle de la moitié de leur personnel en raison de la pandémie.

« [L'association] a eu des conversations constantes, ouvertes et productives avec le gouvernement provincial pour s'assurer que nous ayons tous les outils dont nous avons besoin pour résoudre ce problème urgent », a déclaré la PDG Donna Duncan. « Notre première priorité est de stabiliser les maisons en situation d’éclosion. »

Mme Duncan a déclaré que la flexibilité des règlements d’ordonnance d'urgence a été l'un des moyens par lesquels le gouvernement a atténué les problèmes de dotation.

Pendant ce temps, la province a connu le taux de croissance quotidien du virus le plus faible depuis mars, avec seulement 294 nouveaux cas dimanche - une augmentation de 1,5 % par rapport au total de samedi.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !