•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 2e victime identifiée dans l'écrasement de l'hélicoptère canadien en Méditerranée

Le capitaine Brenden Ian MacDonald

Originaire de New Glasgow, en Nouvelle-Écosse, le capitaine Brenden Ian MacDonald était pilote.

Photo : Forces armées canadiennes

Radio-Canada

Le Bureau du coroner en chef de l’Ontario confirme avoir identifié, samedi, les restes partiels d'une seconde victime de l'écrasement de l'hélicoptère canadien, en mission au large des côtes de la Grèce. Il s'agit du capitaine Brenden Ian MacDonald, l’un des six militaires tués dans l’accident d’hélicoptère des Forces armées canadiennes (FAC).

Les restes partiels avaient été découverts pendant les travaux de récupération des corps. Ils ont été identifiés grâce à des analyses d’ADN comme appartenant au capitaine Brenden Ian MacDonald, un pilote originaire de New Glasgow, en Nouvelle-Écosse.

L'identité d'une première victime, Abbigail Cowbrough, avait été confirmée dès le lendemain de l'accident survenu le 29 avril, alors que les recherches se poursuivaient pour retrouver les autres passagers.

Les quatre autres présumées victimes de cet écrasement sont le capitaine Kevin Hagen, le capitaine Maxime Miron-Morin, de Trois-Rivières, l’enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke, ainsi que le caporal-chef Matthew Cousins, opérateur de détecteurs électroniques aéroportés, originaire de Guelph en Ontario.

Les Forces armées canadiennes ont rendu un dernier hommage, mercredi à la base de Trenton, aux six membres du personnel morts dans l'écrasement.

L'enquête se poursuit

Une équipe de sécurité aérienne de l’ARC approfondit son enquête sur les circonstances entourant l’accident. Les efforts de récupération et la recherche d’autres restes se poursuivent également.

La famille du capitaine MacDonald, et celle des autres membres de l’équipage victimes de l’accident, ont été informées de cette seconde identification.

Le Cyclone CH-148 participait à l’opération REASSURANCE de l'OTAN avec la frégate NCSM Fredericton, en compagnie du 2e Groupe maritime permanent de l’alliance militaire (SNMG2).

L’opération REASSURANCE vise à protéger l’Europe centrale et l’Europe de l’Est contre la Russie. Elle s'est mise en branle au printemps 2014, après l’annexion de la Crimée par la Russie. Le Canada peut déployer près d’un millier de militaires dans le cadre de cette force de dissuasion.

La frégate NCSM Fredericton y avait été assignée en janvier pour une mission de six mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers