•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : la FDA autorise un nouveau type de test de dépistage

Gros plan sur le logo de la FDA sur une porte

Le test d'antigène est le troisième type de test autorisé par la Food and Drug Administration (FDA), aux États-Unis.

Photo : The Associated Press / Jacquelyn Martin

Associated Press

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé un nouveau type de test de dépistage de la COVID-19 que les responsables de l'administration ont décrit comme un élément clé pour déconfiner le pays.

La FDA a annoncé samedi une autorisation d'urgence pour les tests d'antigène développés par Quidel Corp, une entreprise de San Diego. Le test peut détecter rapidement des fragments de protéines virales dans des échantillons prélevés sur des écouvillons balayés à l'intérieur de la cavité nasale, a déclaré la FDA dans un communiqué.

Le test d'antigène est le troisième type de test autorisé par la FDA. Les tests d'antigène peuvent diagnostiquer des infections actives en détectant les premières traces toxiques du virus plutôt que le code génétique du virus lui-même.

Actuellement, la seule façon de diagnostiquer l'infection active par la COVID-19 est de tester par écouvillonnage nasal un patient pour identifier le matériel génétique du virus.

Bien qu'ils soient considérés comme très précis, les tests peuvent prendre des heures et nécessitent un équipement spécialisé coûteux, qui se trouvent habituellement dans les laboratoires commerciaux, les hôpitaux ou les universités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !