•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les États-Unis achèteront pour trois milliards de dollars de produits agricoles

Des vaches dans un pré.

L'administration Trump compte soutenir l'industrie laitière américaine avec son plan d'aide.

Photo : Getty Images / ARIANA DREHSLER

Radio-Canada

Le président américain, Donald Trump, a annoncé samedi que les États-Unis achèteraient l'équivalent de trois milliards de dollars en produits laitiers et en viande pour soutenir ses producteurs, dans un contexte de forte hausse du chômage, alors que de nombreux citoyens se tournent vers les banques alimentaires.

Dès le début de la semaine prochaine, à ma demande, les États-Unis achèteront auprès de nos agriculteurs et de nos producteurs l'équivalent de trois milliards de dollars de produits laitiers, viandes, et autres produits alimentaires, a déclaré Donald Trump sur Twitter.

Selon la chaîne CNN, cette annonce s'inscrit dans le plan d'aide de 19 milliards de dollars annoncés par le département de l'Agriculture le 17 avril.

Le département avait prévenu qu'il achèterait trois milliards de dollars en produits agricoles dans le cadre de ce plan.

Donald Trump a nommé cette initiative « Farmers to Family Food Box ».

Le département de l'Agriculture a conclu un partenariat avec des distributeurs privés qui procéderont à l’achat de la nourriture qui sera placée dans des boîtes, puis acheminée aux banques alimentaires.

Les 16 milliards de dollars du plan seront remis directement aux fermiers américains, rapporte CNN.

La Maison-Blanche n'a pas commenté l’annonce du président.

L'American Farm Bureau Federation, un regroupement de grandes entreprises agricoles américaines, salue cette décision.

L’achat de ces denrées va venir en aide aux gens affamés tout en procurant des revenus aux fermiers et aux éleveurs qui ont vu des marchés se fermer en raison de la pandémie de la COVID-19, a déclaré Zippy Duvall, le président de la fédération.

Les États-Unis ont perdu 20,5 millions d'emplois en avril, et le taux de chômage a atteint 14,7 %, selon des données officielles publiées vendredi.

Les banques alimentaires ont manqué de denrées de base dans les derniers jours face à l'augmentation de la demande et en raison des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement.

Une crise bien sentie aussi au Canada

Au Canada, le gouvernement Trudeau a annoncé mardi une série de mesures totalisant 252 millions de dollars pour venir en aide au secteur agroalimentaire, durement touché par la pandémie de coronavirus.

Une somme de 125 millions sera notamment investie par l'entremise du programme Agri-relance, qui vise à soutenir les agriculteurs après une catastrophe naturelle, pour aider les producteurs de boeuf et de porc à s'adapter à la nouvelle réalité du marché.

La Fédération canadienne de l’agriculture réclamait plutôt la création d'un fonds d'urgence de 2,6 milliards de dollars.

Jeudi, le milieu agroalimentaire québécois revenait à la charge en réclamant une aide d’urgence des gouvernements pour lui permettre de traverser la crise actuelle et d’assurer la sécurité alimentaire.

Le secteur agroalimentaire déplore que les agriculteurs américains reçoivent une aide directe 10 à 12 fois plus importante que celle annoncée par le gouvernement fédéral cette semaine.

Avec les informations de Reuters, et CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International