•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confiné ou pas, faire votre pain est bon pour la planète

Une recette de levain maison pour faire son propre pain.

Radio-Canada

Jérémy Baudet est un Winnipégois originaire de France, amateur de bonne chère, cuisinier à ses heures, jardinier passionné et un grand curieux qui n’a pas peur d’expérimenter. Voici comment il fait son pain.

Jérémy Baudet aime le pain. La pénurie de levure qui s’observe depuis la pandémie de COVID-19 ne l’a pas ralenti : il fait aussi son propre levain, dont il partage ici la recette.

J’ai commencé à faire du levain parce que c’est une façon simple et rapide pour faire mon propre pain, dit-il. Je suis Français, le pain c’est quasiment le quart ou le cinquième de mon apport nutritionnel.

Pas question, donc, d’en manquer!

Faire son levain, c’est aussi une façon plus goûteuse et plus écologique de parvenir à confectionner un pain qui sera meilleur que le pain commercial, dit-il. Il aime aussi que le processus brise la dépendance aux grandes surfaces, ne nécessite aucun transport, ni sac plastique. Bref, en plus d’être bon au goût, c’est bon pour la planète.

Et comme le dit Jérémy Baudet, il y a le plaisir à partager le pain qu’on a fait soi-même, il y a les histoires autour de cette confection.

Ça me rappelle mon enfance, quand mes grands-parents me servaient du pain avec du beurre; juste pain et beurre, c’était un régal.

Une miche de pain ronde.

une belle miche de pain confectionnée par Jérémy Baudet à partir de son levain maison.

Photo : Radio-Canada

Faire son levain : la recette

  • Mélanger dans un bocal 10 g d'eau filtrée et 10 g de farine biologique
  • Entreposer dans un endroit tempéré
  • Le jour 4, jeter au compostage la moitié de la pâte
  • Ajouter 20 g d'eau filtrée et 20 g de farine. Laisser reposer
  • Répéter cette routine durant 10 jours
  • Après le 5e jour, il faut enlever le tiers du volume chaque jour

Jérémy s’est inspiré de la recette de Patrick Ryan, un boulanger irlandais.

Des conseils pour démarrer

1. Il faut surveiller l’odeur.

Le levain a une odeur un peu âcre mais pas trop acide. Si c’est trop acide, ça veut dire qu’on n’a pas nourri suffisamment sa culture de levain, fait-il remarquer.

2. Les bulles d’air sont un bon signe.

Beaucoup de bulles d’air se forment quand la colonie est bien active.

La pâte double en volume ou en densité quand le levain est bien prêt.

3. Lancez-vous!

Il faut se lancer et essayer de découvrir le plaisir d’être indépendant à faire son propre pain, dit Jérémy. Il vaut mieux faire des erreurs au début que de ne pas commencer du tout. Lancez-vous, vous y arriverez à force d’expérimenter.

Avec des informations de Geneviève Murchison

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Recettes