•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes acadiens se confient sur les défis de rester créatifs en confinement

Le nouvel album de Vishtèn sortira au Canada en septembre 2019.

Le Vishtèn se reste actif sur ses réseaux sociaux afin de garder une production créative.

Photo : Guillaume Morin

Pour certains artistes, le confinement n’a pas beaucoup modifié leur processus créatif, mais pour d’autres, c’est plus difficile de faire appel à la créativité.

Bien que certaines personnes vivent déjà le processus de déconfinement dans certaines provinces canadiennes, les artistes ne pourront donner des concerts en salle avant longtemps.

L’auteur-compositeur-interprète Matt Boudreau, originaire du Nouveau-Brunswick, explique qu’il continue à travailler, à la maison, sur la production de son nouvel album.

En raison des consignes d’éloignement physiques en place dans sa province, ses collaborateurs participent au projet à distance. Selon lui, la réalisation de l’album l’oblige à tenir sa créativité active.

La créativité est là, au moins. J’en suis content. Mais je pourrais prendre plus de pauses.

Matt Boudreau, auteur-compositeur-interprète
Matt Boudreau, qui joue sa guitare.

L’auteur-compositeur-interprète Matt Boudreau, originaire du Nouveau-Brunswick, travaille sur la réalisation de son deuxième album, malgré la pandémie.

Photo : courtoisie

Lors de l’éclosion de la pandémie, Jacques Surette, auteur-compositeur-interprète de la Nouvelle-Écosse, travaillait quant à lui sur la production de son nouvel album.

L’artiste a dû mettre à son projet sur la glace afin de suivre les règles d’éloignement physique.

Jacques Surette explique néanmoins que son processus créatif n’a pas été affecté par le confinement. Selon lui, le fait que les artistes soient généralement plus sensibles aux événements, la crise représenterait, pour certains, un catalyseur de nouvelles façons de s’exprimer.

Ça donne l’occasion de réfléchir un peu sur le monde. […] Ça peut susciter tes émotions et ta créativité d’une façon différente.

Jacques Surette, auteur-compositeur-interprète
Jacques Surette lors de sa performance en direct, sur les réseaux sociaux, à travers la lentille d'un téléphone intelligent.

Jacques Surette lors de sa performance en direct.

Photo : Facebook : Le Grenier musique

Par ailleurs, Pastelle Leblanc, originaire de l’Île-du-Prince-Édouard et membre du groupe Vishtèn, révèle éprouver des difficultés dans sa routine créative.

Même si le groupe de l’Île-du-Prince-Édouard reste très actif sur les réseaux sociaux, la musicienne explique que le scénario, pour les artistes en général, n’est pas très encourageant à l’heure actuelle.

Même si j’avais pensé que j’allais être créative, je n’y suis pas, là, tout de suite. […] Si la créativité n’est pas au rendez-vous, je fais des exercices pour rentrer dans un espace créatif.

Pastelle Leblanc, autrice-compositrice-interprète et membre du groupe Vishtèn

Vishtèn devait partir en tournée internationale durant les mois de mai et juin. Le groupe insulaire a dû reporter environ 75 % des dates de concerts à l’année prochaine.

Néanmoins, Pastelle Leblanc tente de garder une certaine activité créative durant la pandémie. La multi-instrumentiste fait des efforts pour jouer quelques chansons tous les jours et apprendre de nouvelles techniques musicales.

Le groupe Vishtèn avec le trophée d’artiste francophone de l’année de MUSIC PEI

Pastelle Leblanc, Pascal Miousse et Emmanuelle Leblanc (de gauche à droite). Le groupe Vishtèn avec le trophée d’artiste francophone de l’année de MUSIC PEI 2020.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Les concerts en ligne : une option pour se tenir actif

En attendant leur retour sur la scène, certains artistes ont choisi d’intégrer les concerts en ligne à leur routine créative. En tant que professionnels du milieu artistique, ils ont un œil attentif à ce que font leurs homologues.

Pour Jacques Surette, la diversité de présentations offertes sur les réseaux sociaux représente l’un des points positifs du phénomène des lives.

C’est très intéressant de voir tous les types de personnes s’exprimer de différentes façons.

Jacques Surette, auteur-compositeur-interprète
Trois musiciens jouent des instruments dans un salon.

Vishtèn a fait quelques présentations en direct sur ses réseaux sociaux depuis le début du confinement. Dans l'image, une capture de l'écran d'une prestation musicale diffusée le 16 avril 2020 et réalisée dans le cadre du programme Tiny Island Concert Series, de Music PEI.

Photo : Capture d'écran de la page Facebook de Vishtèn

Matt Boudreau souligne, quant à lui, que l’aspect informel des diffusions en direct a une valeur importante et sert à rapprocher les artistes de leur public.

C’est bien d’avoir de la qualité de studio, mais j’aime quand les gens font [les concerts] chez eux. […] C’est chaleureux !

Matt Boudreau, auteur-compositeur-interprète

Vers une professionnalisation des lives

Selon Pastelle Leblanc, certains artistes commencent à se spécialiser dans l’offre de prestations musicale sur le Web. À son avis, les diffusions en direct sont une avenue à explorer professionnellement dans l’avenir, même après la fin de la pandémie.

Les gens s’informent de plus en plus. J’ai même vu des ateliers sur la façon comment tu peux faire bien sonner ton show. […] Il y a une partie de ça qui va rester.

Pastelle Leblanc, autrice-compositrice-interprète et membre du groupe Vishtèn

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus, des programmes de soutien aux artistes et aux concerts en ligne ont vu le jour, notamment les programmes #CanadaEnPrestations, du Centre national des Arts et de Facebook Canada, et Tiny Island Concert Series, de Music PEI.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !