•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fin d'une cavale de deux ans pour Dave Dubé accusé de fraude

Un homme

Dave Dubé a été arrêté après deux ans de cavale.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un entrepreneur en construction de Trois-Rivières qui était en cavale depuis deux ans fera face à des accusations de fraudes. L’enquête policière s’est finalement conclue tout près des mythiques chutes du Niagara.

Selon ce que Radio-Canada a appris, Dave Dubé devra maintenant répondre de ses actes. Le procureur des poursuites criminelles et pénales, Julien Beauchamps-Laliberté, confirme que des accusations de fraude et de vol ont été portées contre lui par sommation et qu’il devra se présenter devant un juge de Trois-Rivières le 16 juin.

Il pourra alors plaider coupable ou demander la tenue d’un procès.

Les différentes poursuites totalisent 651 000 $, c’est sans compter les 90 000 $ que son ex-partenaire d’affaires dit avoir perdus.

Selon ses présumées victimes, il promettait un remboursement rapide et toutes sortes de cadeaux à des connaissances et partenaires d’affaires qui, au fil du temps et des remboursements, lui ont accordé une confiance pleine et entière.

Mais un jour, quand les prêts sont devenus beaucoup plus importants, les remboursements auraient cessé et Dave Dubé a pris le large.

L’accusation criminelle fait état de 10 victimes; des individus et des entreprises. Une visite à la cour civile a permis d’en recenser plusieurs autres qui n’ont pas forcément porté plainte à la police.

L’homme d’affaires Roger Picard lui réclame plus de 100 000 $. Gaston Girard et ses entreprises espèrent toujours retrouver les 109 055 $ qu’ils lui ont prêtés.

Ses comptes sont en souffrance chez de nombreux fournisseurs.

Détails des montants qu'il doit.

Il doit des dizaines de milliers de dollars à plusieurs autres entreprises.

Photo : Radio-Canada

Ceux qui ont tenté de l’aider à travers ses déboires juridiques ont ironiquement dû se tourner vers les tribunaux pour tenter de récupérer leurs dus.

Liste des montants réclamés pour un total de 17 372$

Trois firmes d’avocats lui réclament d'importants montants.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada a obtenu copie de centaines de correspondances dans lesquelles il promet de rembourser ses différents créanciers, mais ses chèques, parfois même signés en blanc, n’ont jamais pu être encaissés, faute de provisions.

Seuls les Aigles de Trois-Rivières, qui le poursuivaient pour 36 000 $ ont pu obtenir un règlement à l’amiable.

De son côté, Revenu Québec lui réclamait 309 000 $ en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !