•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 150 ans du Manitoba en 15 faits surprenants

Connaissez-vous bien votre Manitoba?

Une affiche pour les 150 ans du Manitoba.

Connaissez-vous bien le Manitoba?

Photo : Radio-Canada

Le 12 mai, c’est la journée du Manitoba. Notre province fête, cette année, ses 150 ans d’appartenance au Canada. Or, cette province regorge de surprises et de faits étonnants, éparpillés un peu partout dans des coins parfois reculés.


1 - Le Manitoba représente environ 6,5 % du Canada.

Un espace vert de prairie, en plein été, sur fond de ciel bleu.

Le Manitoba et ses vastes paysages de prairies.

Photo : Rachel Whidden

La province a une superficie totale d’environ 648 000 kilomètres carrés et représente 6,5 % de la surface totale du pays, selon Statistique Canada. L’eau recouvre 16 % du Manitoba, selon l’Encyclopédie canadienne. En comparaison, le Manitoba est légèrement plus grand qu’un pays comme la France, qui s'étend sur environ 632 000 kilomètres carrés.


2 - Le lac Winnipeg est visible depuis l’espace.

Le lac Winnipeg est le onzième lac du monde en termes de surface et, tout comme ceux de la région des Grands Lacs en Amérique du Nord ou encore le lac Victoria, en Afrique, il est visible depuis l’espace. Il est le résidu du fond du lac glaciaire Agassiz qui recouvrait le Manitoba il y a environ 12 000 ans.

Coucher de soleil sur le lac Winnipeg.

Lac Winnipeg

Photo : Suzanne Beaumont


3 - Il a fait l'objet du plus grand transfert de terre pacifique de l’histoire humaine.

En 1870, ce qui allait alors devenir la province du Manitoba faisait en fait partie d’un ensemble de terres extrêmement vastes représentant le tiers du Canada d’aujourd’hui.

Carte du Canada avec la légende suivante « Le Canada acquiert les Territoires du Nord-Ouest (Terre de Rupert et territoire du Nord-Ouest) de la Compagnie de la Baie d'Hudson. On en détache une partie pour former le Manitoba à titre de cinquième province».

En 1870 le Canada acquiert les Territoires du Nord-Ouest d'où sera issu le Manitoba.

Photo : Bibliothèque et Archives Canada

Ce qui s’appelait la Terre de Rupert et les Territoires du Nord-Ouest appartenait à la Compagnie de la Baie d’Hudson (et, par extension, au Royaume-Uni). Trois ans seulement après la création de la Confédération, le Canada a payé 1,5 million de dollars pour acheter ces terres.


4 - On y voit le plus grand rassemblement de serpents du monde.

Chaque année au printemps, des dizaines de milliers de couleuvres rayées à flanc rouge sortent des cavernes souterraines de Narcisse, à une centaine de kilomètres au nord de Winnipeg, pour se reproduire. Un tel rassemblement de serpents est unique au monde.

Image représentant le rite d'accouplement des couleuvres rayées.

Le rite d'accouplement commence au moment où les couleuvres rayées émergent des grottes souterraines à Narcisse.

Photo : Radio-Canada


5 - Le sommet le plus haut du Manitoba... n'est pas une montagne.

Baldy Mountain n’est pas une vraie montagne. C’est une montagne selon la définition des personnes habitant au Manitoba, disons. Pour quiconque connaît les montagnes, Baldy Mountain est, au mieux, une grosse colline.

Située dans le parc provincial Duck Mountain, dans l’ouest de la province, elle se trouve à 832 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle fait partie de ce qu’on appelle l’escarpement du Manitoba, une zone de plateaux plus élevés qui se trouve le long de la frontière avec la Saskatchewan et qui correspondent aux rives du lac glaciaire Agassiz.

Un refuge et une tour d'observation au Manitoba.

Une tour d'observation se trouve au sommet du point culminant du Manitoba, le mont Baldy.

Photo : Twitter/Manitoba Parks


6 - Les Manitobaines ont été les premières à voter au Canada.

Le Manitoba a été la toute première province à accorder le droit de vote aux femmes. Emmenées par des suffragettes célèbres comme Nellie McClung, les Manitobaines ont obtenu ce droit le 28 janvier 1916, il y a 104 ans.

La Saskatchewan et l’Alberta suivront à leur tour la même année (le 14 mars pour la Saskatchewan, et le 19 avril pour l’Alberta). Il faudra attendre cependant 1918 pour que le gouvernement fédéral adopte la Loi ayant pour objet de conférer le droit de suffrage aux femmes, qui donne aux Canadiennes le droit de vote aux élections fédérales. Il va sans dire cependant que les Autochtones sont exclus de toutes ces avancées : ils ne pourront pas voter avant 1960.

Image des archives d'un vieux journal présentant les cinq pionnières des droits des femmes.

Cinq pionnières des droits des femmes, de gauche à droite : Nellie McClung, Louise McKinney, Henrietta Muir Edwards, Emily Murphy et Irene Parlby. Elles se sont battues pour faire reconnaître le statut juridique de « personnes » aux femmes.

Photo : Radio-Canada / Archives provinciales de l'Alberta

7 - L’illustrateur de Blanche-Neige est Manitobain.

Charles Thorson est né à Winnipeg de parents d’origine islandaise, puis a grandi à Gimli. C’est lui qui est a créé Blanche-Neige. L'histoire raconte que son héroïne serait basée sur le portrait d’une serveuse qu’il aurait rencontrée dans un restaurant du West End, à Winnipeg, et dont il était amoureux.

Une photo en noir et blanc d'un homme.

Charles Thorson est né à Winnipeg mais a grandi à Gimli.

Photo : Archives de l'Université du Manitoba - collection privée


8 - Le Manitoba compte la plus grande population islandaise en dehors de l’Islande.

Gimli, située à 75 km au nord de Winnipeg, compte la plus importante population islandaise en dehors de l’Islande. Après une première vague au XVIIIe siècle, l'immigration islandaise a en effet bondi avec la décision en 1875 du gouvernement canadien d'allouer à ces immigrants des terres le long du lac Winnipeg, où ils fondèrent le village de New Iceland, l'actuel Gimli.

Sur le nombre de près 100 000 descendants directs de ces téméraires Islandais au Canada, environ 30 000 vivaient au Manitoba en 2015.

Statue d'un Viking.

Gimli est fier de son passé islandais.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton


9 - La plus importante collection de fossiles marins d'Amérique du Nord est au Manitoba.

Le Canadian Fossil Discovery Centre, situé à Morden, dans le sud de la province, compte la plus grande collection de fossiles marins d’Amérique du Nord, selon Voyage Manitoba. Le petit musée expose aussi le plus grand squelette de mosasaure du monde. Surnommé Bruce, il mesure un peu plus de 13 mètres.

Le fossile d'une gigantesque créature marine.

Le fossile du plus grand mosasaure connu – affectueusement surnommé Bruce – a été découvert en 1974 à l'ouest de Morden, un village situé à 120 kilomètres au sud-ouest de Winnipeg. Le fossile mesure 13,1 mètres de long et est exposé au Canadian Fossil Discovery Centre (CFDC), à Morden.

Photo : La Presse canadienne / JOHN WOODS


10 - Le numéro d’urgence 911 a été utilisé pour la première fois à Winnipeg.

La capitale manitobaine a été la première ville d'Amérique du Nord à utiliser un numéro d’urgence unique.

Ce qui était alors le 999 a ainsi remplacé, le 21 juin 1959, 32 autres numéros de service. Le 911, lui, a été mis en place en 1968 en Alabama, avant de se répandre sur le reste du continent. Winnipeg est passé au 911 en 1975, et l’Île-du-Prince-Édouard a été la dernière province à adopter un numéro d’urgence unique, en 2000.

Une opératrice du 911 travaille sur un poste de travail avec quatre écrans.

Le centre d'appel du 911 de Brandon, au Manitoba.

Photo : Robert Stewart - Ville de Brandon


11 - Le Manitoba formait la GRC.

Lieu historique national, le Lower Fort Garry a été d’abord, entre autres, le premier centre de formation de la Police à cheval du Nord-Ouest, l’ancêtre de la Gendarmerie royale du Canada.

Le 3 novembre 1873, un premier contingent de 150 recrues y est assermenté. Ces policiers entameront, l’été suivant, une longue marche dans les Territoires du Nord-Ouest, devenant ainsi les premiers représentants de la loi dans cette vaste région que le Dominion du Canada venait d'acquérir.

Situé sur la rive ouest de la rivière Rouge, à 30 km au nord de Winnipeg, le Lower Fort Garry a aussi été le lieu de signature du premier traité numéroté, le Traité numéro 1, entre la Couronne, les Ojibways et les Moskégons.

Vue aérienne de Lower Fort Garry.

Lower Fort Garry est un site historique national du Canada.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons


12 - Le Manitoba compte le plus grand lac au monde qui change de couleur.

Situé dans la partie nord de la province, le lac Little Limestone est le plus grand lac de marne au monde. L’eau d’un tel lac change de couleur au fur et à mesure que sa température augmente et que les particules de calcite se séparent, formant des petits cristaux.

Le lac Little Limestone passe ainsi d’un bleu turquoise opaque, voire même laiteux, à un bleu-blanc lorsqu’il fait chaud en été.

Un lac aux couleurs turqouise.

Le parc provincial du lac Little Limestone, situé dans la région des basses terres du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Bartley Kives


13 - Toutes les pièces de monnaie en circulation au Canada sont produites au Manitoba.

La Monnaie royale de Winnipeg produit toutes les pièces en circulation au Canada (les billets sont imprimés par la Banque du Canada).

Dans la capitale manitobaine, 4 milliards de pièces sont produites par an. Outre le Canada, la Monnaie royale produit les pièces pour des dizaines d’autres pays, comme la Nouvelle-Zélande, le Ghana, Panama ou encore Singapour.

La bâtiment de la Monnaie royale est par ailleurs l'oeuvre de l'architecte franco-manitobain Étienne Gaboury.

La Monnaie royale canadienne.

La Monnaie royale canadienne à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Loiselle


14 - Le deuxième Ballet d’Amérique du Nord a été créé au Manitoba.

Le Ballet Royal de Winnipeg a été le deuxième créé en d’Amérique du Nord et la plus ancienne troupe de danse encore en service au Canada.

Il a été fondé en 1939 par deux professeures de danse anglaises, Gweneth Lloyd et Betty Farrally, qui ont immigré au Canada à l'invitation d'amis. En 1941, le club prend le nom de Winnipeg Ballet et devient semi-professionnel.

Un groupe de Servantes écarlates assistent à une scène de torture de l'un des Yeux.

Le Ballet royal de Winnipeg, fondé en 1939, est l'une des compagnies de danse les plus reconnues au monde.

Photo : Daniel Crump


15 - Le Manitoba abrite la plus vieille troupe de théâtre de langue française.

Le Manitoba compte la plus ancienne compagnie de théâtre francophone encore en activité. Le Cercle Molière a été fondé en 1925 par trois personnes, André Castelein, de la Lande, un enseignant belge, Raymond Bernier, natif de Saint-Boniface, et Louis-Philippe Gagnon, né à Rimouski, au Québec. Il présente, sans interruption depuis sa création, du théâtre en français et il est aussi reconnu comme la plus ancienne troupe de théâtre au Canada, toutes langues confondues.

Un grand bâtiment en long, avec de grandes vitres et un logo qui indique « TCM Théâtre Cercle Molière », vu de l'extérieur un jour d'automne.

Le Cercle Molière est la plus ancienne compagnie de théâtre francophone au Canada.

Photo : Google Street View

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !