•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Régie de gestion des matières résiduelles Avignon-Bonaventure voit le jour

Un bac vert, un bac bleu et un bac noir sont alignés sur le côté d'une maison.

La nouvelle régie aura le mandat d'implanter le compostage dans la Baie-des-Chaleurs, mais pourrait aussi étendre son leadership vers d'autres types de matières résiduelles.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

La Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles Avignon-Bonaventure est officiellement constituée, après plus d'un an et demi de pourparlers.

Le conseil d'administration de la nouvelle régie, dont l'objectif premier est de piloter l'implantation du compostage dans la Baie-des-Chaleurs, s'est réuni une première fois le 30 avril par vidéoconférence. La rencontre a eu lieu quelques jours après la publication du décret ministériel officialisant la création de l'entité.

Le nouveau conseil d'administration est constitué de 23 personnes, tous des représentants élus des 23 municipalités membres de la régie.

Les administrateurs ont nommé à la présidence Éric Dubé, qui cumule déjà les fonctions de maire de New Richmond, préfet de la MRC de Bonaventure et président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie.

Éric Dubé lors d'une entrevue avec Radio-Canada.

Éric Dubé vient d'être nommé président de la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles Avignon-Bonaventure

Photo : Radio-Canada

Avant de structurer tout le processus de compostage, le premier mandat de la nouvelle entité est d’élaborer ses règlements généraux, car il s’agit pour l’instant d’une « coquille vide » illustre Éric Dubé.

Le conseil d’administration, explique M. Dubé, a désigné un comité plus restreint pour mettre en place les règles de régie interne. Après ça, on va mettre en place le processus pour amener la collecte des matières compostables.

Des discussions pour transférer la gestion ou la propriété du lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Alphonse sont aussi à l’ordre du jour nouveau conseil d’administration.

D’ailleurs, Saint-Alphonse est actuellement la seule municipalité des MRC Avignon et Bonaventure qui n’est pas membre de la nouvelle régie. Comme elle est propriétaire du LET, la Municipalité a préféré retarder son adhésion pour éviter des imbroglios légaux dans un processus éventuel de transfert de propriété.

La municipalité de St-Alphonse

La municipalité de Saint-Alphonse compte adhérer à la régie intermunicipale ultérieurement.

Photo : Radio-Canada / Léa Beauchesne

La Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles Avignon-Bonaventure a été constituée de manière à pouvoir étendre son leadership aux déchets destinés à l’enfouissement et même au recyclage.

Objectif : 2021

Le président de la régie intermunicipale espère que le système de compostage public sera en place avant 2021.

On a plein de défis avec la pandémie, admet Éric Dubé, mais notre objectif c’est de le faire le plus rapidement possible. Est-ce qu’on va être capable? Il est encore trop tôt pour répondre à la question.

D’ici l’arrivée du bac brun dans la Baie-des-Chaleurs, le nouvel organisme doit également évaluer différents scénarios concernant la mise en place d’une ou plusieurs plateformes de compostage.

Un gros amas de compost sur un terrain plat entouré d'arbres.

La régie intermunicipale devra choisir combien de plateformes de compostage elle mettra en place et leur lieu. (archive)

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

La Régie s’est donné les moyens de regarder tous les scénarios, précise Éric Dubé. On va mettre en place le scénario qui va être le plus efficace pour répondre aux exigences gouvernementales et répondre aux attentes des citoyens. En même temps, on veut respecter le but de ne pas créer davantage de pollution en transportant le compost.

Les MRC d’Avignon et de Bonaventure ont injecté 25 000 $ chacune pour permettre à la nouvelle régie d’avoir un fonds de roulement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Matières résiduelles