•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke se prépare finalement à rouvrir ses installations sportives

L'eau d'une piscine

Le maire de Sherbrooke avait fait état de l’éventualité de couper dans l’entretien des installations sportives sur son territoire cet été, notamment les piscines.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir émis l’idée de faire des compressions dans l’entretien des installations sportives cet été, le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, affirme que la Ville est désormais en attente de consignes claires pour y donner accès aux citoyens.

On se donnait seulement des exemples de coupes possibles, explique M. Lussier sur l’annonce qu’il a faite au conseil municipal de lundi et qui a suscité quelques grognes, notamment du côté des conseillers Vincent Boutin, également président du comité du sport et du plein air, et Évelyne Beaudin.

Le maire de Sherbrooke dit désormais être dans l’attente de la santé publique pour savoir comment se passera le retour sur les installations sportives de la Ville, notamment les piscines et les terrains sportifs. Des employés y ont d’ailleurs été dépêchés pour s’occuper de l’entretien pour être prêts pour l’ouverture de ceux-ci, assure Steve Lussier.

On se doit d’être prêts évidemment pour affronter aussi les canicules qu’on pourrait avoir cet été. (...) Est-ce qu’on va ouvrir les 12 piscines sur le territoire? On ne le sait pas encore.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

La Ville a par ailleurs recruté environ 80 sauveteurs, prêts à retourner au travail le temps venu.

Dans une publication Facebook, le conseiller Vincent Boutin s'est réjoui de la situation, lui qui trouvait que le maire allait trop vite en parlant de coupe possible. Content de voir qu’après avoir proposé leur fermeture lundi, le maire Lussier s’est rallié à leur ouverture, peut-on lire.

Le maire de Sherbrooke avait fait état de l’éventualité de couper dans l’entretien des installations sportives sur son territoire cet été, notamment les piscines, les terrains extérieurs et les arénas pour réaliser des économies alors que la Ville pourrait connaître un déficit de 2,8 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !