•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

VIA Rail prolonge de 6 mois la suspension de L’Océan et du Canadien

Un train de VIA Rail en mouvement à travers une zone boisée.

Le train L'Océan à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

VIA Rail Canada a prolongé mercredi soir la suspension de certains de ses trajets longue distance, en raison de la pandémie de coronavirus.

Les trains L’Océan, entre Halifax et Montréal, et Le Canadien, entre Toronto et Vancouver, sont suspendus jusqu’au 1er novembre.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

La suspension de la classe voitures-lits sur la ligne Winnipeg-Churchill est également prolongée jusqu’à cette date.

VIA Rail s’engage à rembourser automatiquement tous ceux qui avaient réservé des places sur des trajets maintenant annulés.

Crise ferroviaire et coronavirus

VIA Rail avait annoncé une première suspension de ses trains longs parcours le 13 mars, après la multiplication des cas de COVID-19 à travers le pays.

L'année 2020 est marquée par de profondes perturbations chez VIA Rail. En début d'année, la crise ferroviaire l'avait contrainte à interrompre la plupart de ses services pour la première fois en 42 ans d'existence. Près d'un millier d'avis de mise à pied avaient été envoyés à ses employés.

Affiche indiquant qu'un guichet de VIA Rail est fermé.

Des événements hors du contrôle de VIA Rail ont forcé la société de la Couronne à interrompre ses services pour la majeure partie de 2020 jusqu'à maintenant.

Photo : Reuters / Mark Blinch

Modernisation de VIA Rail

[N]ous profiterons de cette pause pour évaluer et identifier les mesures à mettre en œuvre afin de remettre nos opérations sur la bonne voie le plus rapidement et le plus sécuritairement possible, a déclaré mercredi Cynthia Garneau, la présidente et cheffe de la direction de VIA Rail Canada.

La société ferroviaire affirme qu’elle accélère la modernisation de sa flotte, entreprise en 2018, dans le corridor Québec-Windsor. Certaines voitures ont parcouru des millions de kilomètres depuis leur mise en service, rappelle-t-on.

Dans les dernières semaines, de nouveaux enjeux de structure ont été découverts et devront être examinés, dit la société de la Couronne.

Nous serons ainsi en mesure de rétablir progressivement nos parcours de longue distance à leur pleine capacité, et ce, à temps pour la haute saison 2021, promet Cynthia Garneau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !