•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La trajectoire des confettis, meilleur roman au Prix des libraires du Québec

L'autrice tient son livre devant la porte de son appartement.

L'autrice Marie-Ève Thuot a remporté un prix pour son roman « La trajectoire des confettis ».

Photo : Facebook/Association des libraires du Québec

Radio-Canada

L’Association des libraires du Québec (ALQ) a remis des prix aux œuvres qui ont le plus marqué ses membres au cours de la dernière année, dans six catégories, lors d’une cérémonie virtuelle animée par le comédien et humoriste Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques.

La trajectoire des confettis (Les Herbes rouges), de l’autrice Marie-Ève Thuot, a remporté le Prix des libraires du Québec dans la catégorie roman-nouvelles-récit québécois. Cette récompense, la plus prestigieuse remise jeudi, est accompagnée d’une bourse de 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Dans ses remerciements, enregistrés à l’avance (par une équipe qui a respecté les règles de distanciation physique, précise l’Association des libraires du Québec dans un communiqué), Marie-Ève Thuot s’est dite choyée et très reconnaissante de recevoir ce prix.

Elle a également tenu à remercier les libraires du Québec. Le milieu littéraire au Québec ne serait pas aussi dynamique sans le travail passionné des libraires et sans leurs efforts pour valoriser notre littérature.

Ce sont des comités de sélection de l’Association des libraires du Québec, qui regroupe plus d’une centaine de librairies indépendantes dans la province, qui ont voté, avant la fermeture de leurs établissements, pour désigner les œuvres primées.

Dominique Payette, avec Les brutes et la punaise (Lux), est lauréate dans la catégorie des essais québécois. Son livre se veut une analyse du phénomène des « radios de confrontation », prenant l’exemple de certaines radios privées de la région de Québec.

Parce que les libraires sont de formidables lecteurs éclairés, je suis fière qu’ils aient choisi mon livre cette année, a-t-elle affirmé.

En bande dessinée québécoise, c’est La grosse laide (XYZ), de Marie-Noëlle Hébert, qui a gagné le Prix des libraires du Québec.

Anne-Marie Desmeules est la lauréate 2020 de la catégorie poésie, avec Le tendon et l’os (Hexagone).

In Waves, de l’illustrateur, auteur et surfeur américain Aj Dungo, a remporté le prix récompensant une bande dessinée hors Québec. L’Américaine Alexandria Marzano-Lesnevich, et son livre L’empreinte, est victorieuse dans la catégorie des romans publiés à l’extérieur de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts