•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse d'achalandage de 85 % au RTC

Intérieur d'un autobus du RTC tôt le matin

L'intérieur d'un autobus du RTC

Photo : Radio-Canada

La pandémie continue de plomber les revenus du Réseau de transport de la capitale (RTC) qui a enregistré une baisse d’achalandage de 85 % en avril.

Dans une année habituelle, le RTC transporte en moyenne 155 000 usagers différents chaque mois. C’est donc dire qu’environ 23 000 personnes ont utilisé le transport en commun en avril.

Une baisse d’achalandage similaire, de l’ordre de 80 %, avait été enregistrée à la fin du mois de mars. Les pertes financières sont importantes. Le RTC les estime à 6 millions de dollars par mois.

Rémy Normand, président du RTC lors d'une entrevue

Rémy Normand, président du RTC

Photo : Radio-Canada

Gel des tarifs

Malgré tout, le transporteur indique que les tarifs ne seront pas augmentés en juillet.

Cette décision s’applique tant au transport en commun qu’au transport adapté.

La nouvelle grille tarifaire est normalement présentée annuellement lors de la séance publique du conseil d’administration du mois de mai.

Maintenir les tarifs actuels nous permet d’éviter d’ajouter une pression financière supplémentaire sur nos clients, dans ce contexte exceptionnel. Il s’agit d’un geste de solidarité dans le contexte de la pandémie, explique le président du RTC, Rémy Normand.

Depuis la fin mars, le nombre de départs est passé de 4300 à 3000 par jour.

Les horaires de semaine ressemblent aux horaires du samedi, avec quelques bonifications du lundi au vendredi.

Le service de nuit a également été annulé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !