•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pertes en revenu du tourisme au Manitoba pourraient atteindre 900 millions $

Un ours polaire allongé avec une proie entre ses griffes.

Un ours polaire près de Churchill, une ville déjà durement touché par les restrictions liées aux voyages internationaux.

Photo : Radio-Canada / Sean Kavanagh

Radio-Canada

L’industrie du tourisme manitobaine pourrait perdre près d’un milliard de dollars en revenu de cette année, en raison de la pandémie de la COVID-19, selon Voyage Manitoba.

La société de la Couronne chargée de promouvoir le tourisme dans la province espère que les Manitobains exploreront leur province en 2020, selon le président-directeur général de Voyage Manitoba, Colin Ferguson.

C’est l’année d’aller découvrir sa province, et de voir ce que nous avons à offrir,

Colin Ferguson

Les prévisions économiques de Destination Canada, l’homologue fédéral de Voyage Manitoba, montrent que dans le meilleur des cas, l’industrie perdrait environ 400 millions de dollars, selon M. Ferguson.

Ces prévisions dépendent de la réouverture davantage d’entreprises dans la province, ce qui amènerait le Manitoba à « une nouvelle normalité » qui permettrait un peu de tourisme d’ici juillet.

Dans le pire des cas, avec la fermeture de la majorité des entreprises jusqu’en septembre, les prévisions annoncent une perte d’environ 900 millions de dollars.

Les chiffres de ces prévisions ne sont pas définitifs, mais ils signalent certainement une baisse importante de revenu pour l’industrie, indique M. Ferguson. Il note que le Conference Board du Canada et Statistique Canada évaluent la taille de l’industrie du tourisme au Manitoba à environ 1,6 milliard de dollars.

Les voyages de Manitobains dans leur province correspondent à environ 80 pour cent du nombre de visites de touristes, et 58 pour cent du revenu de l’industrie, selon M. Ferguson.

Un bateau du 17e siècle dans une reconstitution d'un port au Musée du Manitoba.

Une réplique du navire Nonsuch entame un nouveau voyage au Musée du Manitoba après que l'attraction populaire a été équipée d'un nouveau gréement. Les musées sont autorisés à ouvrir depuis le 4 mai, mais pour le Musée du Manitoba, aucune annonce n’a été faite quant à une possible date de réouverture.

Photo : Musée du Manitoba

Alors c’est assez important d’encourager les Manitobains à voyager dans leur propre province lorsque les restrictions sont levées et nous suivons tous les protocoles de distanciation physique adéquats, poursuit-il.

Il note que le Manitoba voyait des hausses de revenu touristique de 100 millions de dollars par année, depuis quelque temps. L’an dernier, le guide Lonely Planet a désigné le Manitoba comme l’une des meilleures destination de voyage au monde.

Ça va prendre longtemps pour rebâtir cette industrie. Le tourisme était le premier [secteur] touché et sera peut-être le dernier à se remettre, dit M. Ferguson.

Le président de Voyage Manitoba souligne que les sites qui dépendent le plus de voyages internationaux comme Churchill, où la saison de bélugas vient juste de commencer, seront durement touchés. Les revenus des gîtes d'expéditions de chasse et de pêche avec transport par hydravion dépendent, eux, des touristes américains.

L'organisme travaille sur un plan de marketing pour inciter les Manitobains à découvrir la province.

Avec les informations de Meaghan Ketcheson

COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !