•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce qu'il faut savoir avec l'arrivée du beau temps en Colombie-Britannique

Un homme fait du vélo devant la plage de Kitsilano à Vancouver.

Ce qu'il faut savoir cet été en Colombie-Britannique face à la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Les montagnes, les plages et les parcs se couvrent de soleil à l'approche de la saison estivale en Colombie-Britannique. Qui pourra en profiter? Radio-Canada répond à vos questions.

La Colombie-Britannique est-elle ouverte aux touristes canadiens?

Oui, toute personne qui se trouve déjà au Canada peut voyager à l'intérieur du pays à condition de ne pas présenter de symptômes de la COVID-19 et de respecter les mesures de distanciation sociale. Si elle a des symptômes de la maladie, elle n'est pas autorisée à monter à bord d'un transport public et doit s'isoler pendant 14 jours.

La province est-elle ouverte aux touristes étrangers?

Non. La frontière est fermée aux voyageurs non essentiels, dont les touristes. Par ailleurs, les voyageurs se rendant au Canada ne doivent pas présenter de symptômes de la COVID-19 et ils doivent s'isoler pendant 14 jours dès leur arrivée.

Peut-on aller à la plage, faire du golf et faire du ski dans la même journée?

Oui, c'est un des attraits de la Colombie-Britannique, et la province ne restreint pas les voyages sur son territoire. On peut se baigner et faire du ski dans la même journée, à condition que le temps le permette et qu'une distance de 2 mètres soit maintenue entre les personnes et d'éviter les rassemblements de plus de 50 personnes.

À noter, pour l'instant, seuls certains terrains de golf de Vancouver sont ouverts et la Ville de Whistler, par exemple, demande aux touristes de ne pas s'y rendre. Toutefois, dans le plan de reprise présenté par la province mercredi, il est prévu que les centres sportifs et d'autres espaces d'activités extérieures pourront rouvrir à la mi-mai.

Peut-on faire du camping en Colombie-Britannique?

Oui, mais seulement dans les campings privés pour l'instant, puisqu'ils sont considérés comme des services essentiels, tout en s'assurant que toute personne est en mesure de respecter la distanciation sociale. Les propriétaires de ces campings doivent cependant appliquer les mesures de prévention de la propagation du nouveau coronavirus. Les parcs provinciaux devraient rouvrir prochainement, seulement dans la journée au cours du mois de mai, puis totalement à partir du mois de juin. Les parcs fédéraux restent fermés jusqu'au 31 mai.

Peut-on louer un chalet?

En théorie, oui. Comme les campings et les hôtels, les lieux d'hébergement temporaire sont considérés comme un service essentiel en Colombie-Britannique. Les autorités de la santé recommandent toutefois de ne pas faire de long trajet non essentiel et de ne pas se rendre dans des régions éloignées des hôpitaux. La plateforme de location en ligne Airbnb annonce l'établissement d'une certification Hygiène et propreté à laquelle les propriétaires pourront adhérer dès le mois de mai.

Les cafés et les restaurants sont-ils ouverts?

Oui, mais ils ne peuvent fournir que des plats et des boissons à emporter. Toutefois, la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, prévoit de les autoriser à accueillir à nouveau du public, de manière limitée, vers la mi-mai. Les musées, les bibliothèques et les centres sportifs devraient aussi pouvoir rouvrir prochainement.

Puis-je envoyer mes enfants au camp d'été?

Oui. De nombreux camps d'été acceptent les inscriptions et, conformément aux recommandations des autorités de santé, privilégieront les activités extérieures qui nécessitent le minimum de contact physique. Tous les participants à ces camps d'été seront observés chaque jour afin de détecter les symptômes de la COVID-19, a indiqué la Dre Henry mercredi. Les personnes qui présentent les symptômes d'un rhume ou d'une grippe ou qui sont à risque de tomber gravement malades ne pourront participer aux activités.

Les parcs de Vancouver sont-ils ouverts?

Oui, il est possible de profiter du parc Stanley et des plages comme English Bay et la plage Kitsilano en respectant la distanciation sociale. Les toilettes restent ouvertes. Par contre, les espaces récréatifs tels que les terrains de tennis ou de soccer restent fermés pour l'instant. La traversée du parc Stanley en voiture est aussi interdite, les cyclistes ne peuvent pas emprunter le front de mer, et les parcs de stationnement les plus fréquentés restent fermés.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Peut-on aller à Victoria et Tofino sur l'île de Vancouver?

Ce n'est peut-être pas encore le moment, puisque les villes de Victoria et de Tofino demandent aux touristes de ne pas venir pour l'instant. Sur certains trajets, le service de traversiers BC Ferries transporte en priorité les véhicules commerciaux et les travailleurs essentiels. La ligne entre Horseshoe Bay et Departure Bay a été suspendue, et BC Ferries demande aux voyageurs non essentiels, dont les touristes, de ne pas se rendre sur les îles du Golfe.

Les habitants de la Colombie-Britannique peuvent-ils se rendre ailleurs au Canada?

Oui, mais ils doivent s'informer sur les règles en vigueur dans le territoire ou la province de destination. Ils pourraient se voir refuser de poursuivre leur voyage ou devoir s'isoler pendant 14 jours.

Peut-on visiter les États-Unis?

Non. L'Agence de la santé publique du Canada déconseille tout voyage non essentiel à l'extérieur du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Tourisme