•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : nouvelles mesures de sécurité pour les travailleurs des usines de viande

Des employés découpent des pièces de porc.

Selon différents syndicats, de nombreux travailleurs d'usines de conditionnement de viande se sont montrés inquiets après que plusieurs cas de COVID-19 y aient été détectés.

Photo : Radio-Canada

Dans la foulée des cas de COVID-19 dans différentes usines de conditionnement de viande dans la province, le gouvernement a annoncé une série de mesures à suivre pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs.

Services de santé Alberta et la Commission de la santé et de la sécurité au travail visitent régulièrement les usines touchées par la COVID-19 pour s’assurer que des mesures de sécurité sont mises en place pour les travailleurs, a indiqué la médecin hygiéniste en chef, la Dre Deena Hinshaw.

L'usine de conditionnement de viande Cargill à High River, au sud de Calgary, a enregistré 946 cas de COVID-19 dont 84 % d’entre eux sont maintenant guéris, alors que l’usine JBS à Brooks, au sud-est de Calgary, compte un total de 566 cas et 76 % d’entre eux sont guéris. Quant à l’usine Harmony à Balzac, au nord de Calgary, ce sont 38 travailleurs qui ont été contaminés. Douze d’entre eux sont maintenant guéris.

Le gouvernement souligne que toutes les usines de conditionnements de viande de la province se sont soumises aux mesures établies par Services de santé Alberta. Parmi elles, on retrouve notamment le port d’équipement de protection par tous les employés, la prise de température avant l’entrée dans l’usine, ainsi que l'installation d’équipements pour assurer la distanciation sociale à travers l’établissement.

L'usine Cargill, avec au premier plan, le logo.

L'usine de transformation de viande bovine de Cargill à High River a enregistré 946 cas de COVID-19, dont 84 % d’entre eux sont maintenant guéris.

Photo : Radio-Canada

Des rencontres virtuelles ont aussi eu lieu en plusieurs langues afin de répondre aux questions et aux inquiétudes des travailleurs de l’usine Cargill et de la communauté de High River, alors que la Commission de la santé et de la sécurité au travail enquête sur l’éclosion de la COVID-19 à l’usine.

Nous avons transposé les leçons apprises à Cargill à d’autres usines pour éviter d’autres éclosions et s'assurer que tous les efforts sont pris pour éviter la propagation.

Dre Deena Hinshaw

L’opposition officielle demande la tenue d’un débat d’urgence sur la réouverture de l’usine de conditionnement de viande Cargill à High River, ainsi que plus de mesures pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs dans les usines où il y a eu des éclosions de COVID-19.

La situation du 6 mai

Carte de la mise à jour des cas de la COVID-19 en Alberta.

Le nombre total de décès en Alberta est de 112 : 78 dans la zone de Calgary, 15 dans la zone du Nord, 12 dans la zone d'Edmonton, six dans la zone du Sud et un dans la zone du Centre.

Photo : Radio-Canada / Marie Chabot-Johnson

L’Alberta a effectué 3494 tests de dépistage dans les dernières 24 heures, ce qui a permis d’enregistrer 70 nouveaux cas de COVID-19, portant à 5963 le nombre total de cas rapportés dans la province depuis le début de la pandémie. L’Alberta déplore également un total de 112 décès liés à la COVID-19 sur son territoire, soit 6 de plus que mardi.

Les six personnes décédées étaient issues de la grande région de Calgary, et trois d’entre elles étaient des résidentes du centre de soins de longue durée Extendicare Hillcrest.

Parmi l’ensemble des cas détectés en Alberta, 3552 personnes sont maintenant guéries de la maladie, tandis que 2299 autres sont toujours considérées comme des cas actifs. De ce nombre, 82 personnes sont hospitalisées, dont 19 personnes aux soins intensifs.

S’il faut prendre la baisse du nombre de cas quotidiens comme une bonne nouvelle, il faut cependant rester prudents, soutient la médecin hygiéniste en chef.

Ce virus est comme un feu de forêt. Une fois qu’il se déclare, il n’y a aucun moyen simple et efficace de l’éteindre. Ça prend du temps, du travail acharné et des pratiques éprouvées pour en limiter la propagation.

Dre Deena Hinshaw

L’opposition critique le plan de réouverture

Afin de valider la levée prévue des restrictions dans la province à compter de la semaine prochaine, il faudra pour se faire que le taux d’hospitalisations ne soient pas en hausse de plus de 5 %, assure la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta.

Cette réouverture de plusieurs commerces inquiète cependant le maire de Calgary, Naheed Nenshi, ainsi que bon nombre d’entrepreneurs, rapporte l’opposition.

Le plan de réouverture du gouvernement a causé beaucoup de confusion et de chaos parmi plusieurs secteurs.

Rachel Notley, cheffe de l'opposition néo-démocrate en Alberta

Elle déplore un manque de lignes directrices et d’aide financière pour les entreprises qui devront se réajuster avant d’ouvrir leurs portes dans les prochaines semaines.

La Dre Deena Hinshaw souligne toutefois la levée des restrictions menant à la réouverture de certains commerces pourrait être retardée dans les municipalités comptant un nombre important de cas.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !