•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Manitobains impatients de camper en dépit de la COVID-19

Photo aérienne d'un terrain de camping

Vue aérienne du camping privé Lilac à Sainte-Anne au Manitoba

Photo : Lilac Resort

Radio-Canada

La pandémie n'arrête pas les Manitobains qui aiment faire du camping, comme le montrent les chiffres au lendemain de l'ouverture des réservations pour les campings des parcs provinciaux.

D'après la province, il y a eu 13 118 réservations pour la seule journée de lundi. C'est une augmentation de 39 % par rapport à la journée d'ouverture l'an dernier, alors que 9 453 réservations avaient été faites pour le même nombre de sites de camping.

Le soleil se lève sur un lac très bleu.

Un lever de soleil dans le parc provincial Whiteshell où on trouve plusieurs campings.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Au début d'avril, le Manitoba a retardé l'ouverture de la période des réservations, qui devaient avoir lieu les 6 et 8 avril, en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans la province.

Cette année, en plus du règlement habituel en vigueur dans les parcs provinciaux, les campings et les campeurs devront se conformer à des directives sanitaires strictes en raison de la pandémie.

Les rassemblements ne devront pas, par exemple, dépasser 10 personnes, et la consigne de distanciation sociale devra être respectée.

Des mesures d'hygiène seront renforcées avec un nettoyage accru des toilettes et des douches. Les campeurs devront porter des sandales ou des chaussures lorsqu'ils utilisent les douches.

Qu'ils aient réservé un espace pour une tente, une roulotte, une yourte ou un chalet, les campeurs devront apporter leur propre papier hygiénique, leur désinfectant pour les mains et les autres produits d'hygiène personnelle.

On leur demande aussi de faire le plein d'essence au moment de partir pour éviter de devoir s'arrêter en chemin et d'avoir avec eux tout de dont ils ont besoin pour leur séjour de façon à limiter les risques de propagation dans les régions où ils se rendront.

Sur le camping, le personnel comme les clients pourront porter des masques non médicaux.

Les campings provinciaux ouvrent dès le 15 mai pour la longue fin de semaine de la fête de la Reine.

La saison de la pêche récréative débute pour sa part le 9 mai dans le sud-est et le 16 mai dans les autres régions du Manitoba. Les pêcheurs qui profitent des nombreux plans d’eau de la province sont aussi souvent des mordus de camping.

Terrain de camping avec du bois et des yourtes.

Le camping du parc provincial Birds Hill, au Manitoba, est populaire auprès des Manitobains.

Photo : Radio-Canada

Et les campings privés?

Les règles qui prévaudront dans les parcs provinciaux seront de rigueur dans les camping privés. Le président du camping Lilac Resort à Sainte-Anne, Daniel Manaigre, dit ainsi qu'il suivra à la lettre les directives du gouvernement manitobain.

Il affirme que, sur son site, tout sera mis en oeuvre pour assurer la santé des clients et du personnel. On va désinfecter nos toilettes chaque heure et pas plus que deux familles ne pourront entrer dans la salle à la fois, dit-il.

Les structures de jeux pour les enfants seront désinfectées tous les matins pour nous assurer que tous les jeunes sont en sécurité.

Daniel Manaigre indique que les employés de Lilac veilleront au respect strict des mesures sanitaires sur le terrain de camping et dans les piscines, lorsqu'elles seront ouvertes.

Les parcs nationaux restent fermés

Pour le moment, dans une réponse par courriel, Parcs Canada indique que le camping est suspendu dans tous les parcs nationaux à l'échelle du pays, au moins jusqu'au 31 mai 2020.

L'Agence fédérale dit planifier la reprise des visites à certains endroits. Parcs Canada ajoute que la reprise des opérations et du service prendra du temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !