•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saisie de drogue de plus de 2 M$ dans une résidence de Winnipeg

La méthamphétamine et la cocaïne valent plus cher depuis l'apparition de la pandémie, selon la police.

Des sachets de méthamphétamine exposés sur une table.

Le prix de la méthamphétamine a doublé pendant la pandémie de COVID-19, selon la police de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

La police de Winnipeg a annoncé mercredi qu’une importante saisie de méthamphétamine et de cocaïne avait été effectuée dans la capitale manitobaine. Deux hommes ont été arrêtés pour trafic de stupéfiants.

Le 16 avril, une perquisition dans une résidence du chemin Pembina a permis aux autorités de saisir plus de 2 millions de dollars de drogues.

Au total, 9 kg de méthamphétamine (une valeur estimée à 1,8 million de dollars), 4 kg de cocaïne (environ 400 000 $), 323 g d’ecstasy (environ 3500 $), 0,5 kg de benzococaine (environ 2500 $) y ont été retrouvés.

Les policiers ont également saisi 6000 $ en liquide, un gilet pare-balle et un compteur d’argent qui s’y trouvaient.

L’Unité contre les armes à feu et le crime organisé de la police de Winnipeg enquête depuis le début de l’année sur un réseau de distribution illégale de drogue dans la capitale manitobaine, indique le communiqué de presse.

Un mandat de recherche a été lancé le 16 avril dans un appartement du chemin Pembina, ainsi que dans un appartement d’un quartier South Pointe.

Le même jour, les policiers ont arrêté un véhicule sur le chemin St. Mary’s, dans lequel se trouvaient deux individus suspectés d’habiter à ces adresses.

Les deux hommes, âgés de 43 et 40 ans, font notamment face à des accusations de possession de substances classifiées dans le but d’en faire du trafic, possession de produits d’une valeur de plus de 5000 $ résultant d’une activité criminelle, et de possesion d'un gilet pare-balle sans permis.

Assez de méthamphétamine pour 90 000 personnes

La méthamphétamine est en général vendue à un dixième de grammes, explique l’inspecteur à l’Unité de crimes organisés Max Waddell, ce qui signifie qu’environ 90 000 personnes auraient pu acheter de cette quantité saisie.

Nous savons à quel point la méthamphétamine crée des dépendances, cela aurait été une épreuve massive pour tous nos systèmes, dit-il.

La police tente de savoir d’où proviennent ces drogues. Max Waddell indique que la méthamphétamine provient le plus souvent des cartels de drogues mexicains, et la cocaïne de Colombie.

Il ajoute que les prix de la drogue ont augmenté pendant la pandémie, en partie en raison d'une hausse de la demande, liée au stress de la COVID-19 et du confinement.

Le coût de la méthamphétamine a doublé, passant de 10 000 $ le kilogramme à 20 000 $ le kilogramme, dit-il.

Le prix de la cocaïne est de son côté passé de 60 000 $ le kilogramme à 72 000 $ le kilogramme.

Il y a plus d’un mois, la police de Winnipeg avait effectué l’une des plus grosses saisies de drogue, rappelle Max Waddell, soit de plus de 19 kg de cocaïne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Drogues et stupéfiants