•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections Saskatchewan met la table pour des élections en pleine pandémie

Une main glisse un bulletin de vote dans une urne.

Les élections provinciales en Saskatchewan sont prévues pour le 26 octobre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En prévision des élections prévues cet automne, Élections Saskatchewan a fait part d’une série de recommandations à la province afin d’assurer le bon fonctionnement du processus démocratique au cas où la COVID-19 serait toujours présente au moment où les citoyens se rendront aux urnes.

Les recommandations fournies à certains membres du gouvernement ainsi qu’à l’opposition par le directeur général des élections de la Saskatchewan, Michael Boda, comprennent notamment des modifications législatives, une plus grande utilisation des établissements scolaires et un accès à de l'équipement de protection individuelle approprié.

Le gouvernement devra agir rapidement pour mettre en place les mesures proposées par Michael Boda.

Ça doit se faire dans un avenir très proche. Il ne se passera pas des semaines, mais bien des jours avant qu’on puisse confirmer que j’obtiendrai de l’aide [pour la préparation des élections], indique ce dernier.

J’ai organisé des élections au lendemain de catastrophes naturelles, d’événements violents, d’instabilité politique dans les démocraties en développement, mais la COVID-19 présente des défis particulièrement uniques pour la tenue du vote.

Michael Boda, directeur général d’Élections Saskatchewan

Modifications législatives

Le directeur général d’Élections Saskatchewan veut, entre autres, que le gouvernement et l’opposition travaillent ensemble afin de lui donner des pouvoirs d’urgence pour ajuster, si nécessaire, le processus électoral et ainsi réduire les risques engendrés par la COVID-19.

La section 7 de la Loi électorale de la Saskatchewan ne prévoit pas de tels pouvoirs. Michael Boda estime toutefois qu’il pourrait être nécessaire de modifier la loi s’il devait y avoir, par exemple, une augmentation du nombre de bulletins de vote par correspondance et que le système devait être modifié pour s’assurer que les bulletins sont tous bien comptabilisés.

Utilisation accrue des écoles

Michael Boda mentionne que 200 écoles ont été utilisées lors des dernières élections en Saskatchewan, mais il est bien possible, selon lui, que son organisation ait besoin de beaucoup plus d’établissements cette année.

Il propose d’ailleurs que les écoles soient fermées le jour du scrutin afin que l’organisation ait un accès exclusif aux installations, mais il ne pense pas que la fermeture des écoles soit nécessaire les jours de vote par anticipation.

Approvisionnement et prise de décision

Élections Saskatchewan n’a jamais, par le passé, eu besoin de se procurer de l’équipement de protection individuelle comme des masques ou des gants, précise Michael Boda.

Il aura donc besoin de l’aide du gouvernement pour prévoir l’approvisionnement de ces fournitures en vue de la tenue du scrutin, sans toutefois les retirer du système de santé.

De plus, Michael Boda aimerait mettre sur pied un comité consultatif électoral qui rassemblerait entre autres le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, ainsi que des membres du gouvernement.

Il estime que l’appui du Dr Shahab est essentiel afin de mettre en place des procédures sécuritaires qui répondent aux consignes de santé publique.

La province offre son soutien

Dans un courriel, le leader du gouvernement à l’Assemblée législative, Jeremy Harrison, a confirmé mardi que le gouvernement avait reçu le rapport de Michael Boda et qu’il examinait présentement ses recommandations.

Il a notamment indiqué que la province aimait le fait que la direction d’Élections Saskatchewan est proactive pour assurer la sécurité et le succès des élections à l’automne et que le gouvernement travaillait pour faire en sorte qu’Élections Saskatchewan dispose des ressources et de l’autorité légale nécessaires pour permettre la tenue du vote en toute sécurité.

Jeremy Harrison en entrevue.

Jeremy Harrison souligne que la province fera de son mieux pour permettre à Élections Saskatchewan d'avoir tout ce dont elle a besoin pour assurer des élections sécuritaires.

Photo : CBC

Repousser les élections?

Michael Boda affirme que le gouvernement pourrait décider de repousser la date de ses élections prévues pour le 26 octobre 2020 au 27 avril 2021 et, ainsi, prolonger son mandat compte tenu des circonstances particulières.

Il est toutefois rare qu’un gouvernement agisse de la sorte, indique Michael Boda, qui précise qu’une telle décision a été prise à seulement trois reprises au Canada.

Nous avons besoin d’une certaine stabilité pour définir quand se dérouleront les élections, mais il faudra [peut-être] faire preuve de flexibilité, admet-il.

En février, le premier ministre, Scott Moe, n’avait pas exclu la possibilité de déclencher des élections anticipées au cours du printemps.

L'arrivée de la pandémie de COVID-19 aura toutefois incité Scott Moe à rejeter cette option le 12 mars.

Avec les informations d’Adam Hunter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Élections provinciales