•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bresaw expulsé de la salle de cour

Justin Bresaw, 35 ans

Justin Bresaw

Photo : Service de police d'Ottawa

Le juge Étienne Parent a expulsé Justin John Bresaw de la salle de cour, mercredi matin, après que ce dernier ait lancé une pluie d’insultes en sa direction.

Accusé de trois meurtres survenus à Amos, en 2012, Bresaw revenait devant le tribunal pour informer le juge s’il avait pu trouver un nouvel avocat, après avoir été jugé apte à poursuivre son procès, en février dernier.

D’entrée de jeu, il a indiqué au juge que 20 avocats avaient refusé de le représenter. Il s’est ensuite lancé dans un salve d’insulte et a tourné le dos au juge, qui présidait la séance par visioconférence. Le juge Parent a avisé Bresaw qu’il devrait sortir de la salle s’il ne changeait pas son comportement, ce qui a enragé davantage l’accusé et mené à son expulsion.

Le juge a ensuite avisé la procureure pour la poursuite, Me Geneviève Lamontagne, qu’il réfléchirait à la possibilité d’assigner un avocat à Bresaw comme ami de la cour, afin de pouvoir poursuivre les procédures.

La cause a été remise au 17 juin. On saura alors si Bresaw est représenté et s’il entend présenter une défense de non-responsabilité criminelle.

Advenant le contraire, le verdict de culpabilité prononcé par le juge Parent le 9 mai 2019 sera maintenu et les procureurs pourront procéder aux observations au sujet de la peine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !