•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avions de chasse F-35 : autre versement du Canada pour demeurer partenaire

Il est en vol.

Un avion de chasse F-35A Lightning II lors d’un spectacle aérien à Ottawa

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement fédéral a effectué un autre investissement de plusieurs millions de dollars pour développer l'avion de combat F-35, en dépit de l'incertitude qui demeure sur l'acquisition de ces appareils par le Canada.

Le Canada a versé sa subvention annuelle pour le F-35 aux Forces armées américaines la semaine dernière, d'un montant de 70,1 millions de dollars américains, pour demeurer l'un des neuf pays partenaires dans le projet de développement de l'appareil de combat.

Chaque partenaire doit couvrir une partie des frais associés au développement de l'avion pour demeurer dans l'équation.

Un pays a avantage à se maintenir dans ce programme, puisque les partenaires obtiennent un rabais lorsqu'ils se portent acquéreurs de l'avion et qu'ils sont en lice pour l'obtention de milliards de dollars en contrats découlant de la construction ou de l'entretien des avions F-35.

Si le dernier versement du Canada porte ses investissements totaux pour le F-35 à 541,3 millions de dollars depuis 1997, le gouvernement a mentionné que les entreprises canadiennes ont déjà conclu des ententes totalisant 1,8 milliard en lien avec le développement de l'avion.

Ce versement survient aussi au moment où le gouvernement fédéral songe à bonifier de nouveau son programme de 19 milliards de dollars pour remplacer sa flotte vieillissante de CF-18 canadiens, et le F-35 est l'un des trois avions de chasse qui sont encore dans la course.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !