•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Calgary exige des directives claires avant la réouverture des commerces

Un masque sur un trottoir du centre-ville de Calgary.

Des 5893 cas de COVID-19 confirmés en Alberta, 3957 sont dans la région de Calgary, selon les données du 5 mai.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Radio-Canada

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, exige de l'Alberta donne des directives claires quant aux mesures à prendre pour la fin graduelle du confinement alors que certaines entreprises se préparent à rouvrir leurs portes.

La semaine dernière, l'Alberta a annoncé une réouverture partielle des commerces à compter du 14 mai en commençant par les librairies, les salles à manger des restaurants, ainsi que les salons de coiffure.

Pour la prochaine étape du plan de déconfinement, la province permettra la réouverture d’autres commerces et services publics quand cela pourra être fait de façon sécuritaire.

Cette décision inquiète toutefois Naheed Nenshi puisque sa ville se trouve à être l’épicentre de l’épidémie de COVID-19 dans la province. En date de mardi, un peu plus de 67 % des cas confirmés en Alberta se trouvent dans la grande région de Calgary.

J’ai entendu dire que la prochaine étape arriverait dans quelques semaines... Soyons francs, ce serait une erreur, affirme le maire de Calgary qui préférerait voir le nombre de nouveaux cas de COVID-19 diminuer pour au moins deux semaines, voire un mois avant d’assouplir les restrictions.

Plusieurs commerces sont encore incertains de la réglementation qui s’appliquera lors de la réouverture ou s’ils doivent se limiter à un maximum de 15 personnes par établissement, affirme le maire.

Aucun commerce n’est obligé d’ouvrir, c’est une décision qu’ils peuvent prendre eux-mêmes.

Une citation de :Naheed Nenshi, maire de Calgary
Plan épaule de Naheed Nenshi avec le centre-ville de Calgary en arrière-plan.

Le maire de Calgary Naheed Nenshi veut des précisions du gouvernement provincial.(archive)

Photo : Radio-Canada

Plaintes et contraventions liées à la COVID-19

La fin de semaine dernière, les autorités de Calgary ont reçu plus de 80 plaintes du public pour des incidents reliés à la pandémie et ont remis trois contraventions en lien avec le non-respect des mesures mises en place contre la COVID-19.

L’une de ces contraventions a été remise à une jeune personne qui faisait de la planche à roulettes dans un parc fermé alors que les deux autres ont été remises à deux personnes pour ne pas avoir respecté les mesures de distanciation sociales et pour avoir fumé du cannabis en public sans avoir l’âge légal.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !