•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le retour de baleines noires entraîne de nouvelles restrictions pour la pêche

Une baleine et un baleineau dans l'océan.

Les premières baleines noires de l'Atlantique ont été repérées par un avion de Pêches et Océans Canada dimanche (Archive).

Photo : Clearwater Marine Aquarium / Twitter

La Presse canadienne

Une zone de 2000 kilomètres carrés dans le golfe du Saint-Laurent a été fermée à la pêche commerciale jusqu'au 18 mai après que les premières baleines noires de l'Atlantique eurent été repérées par un avion de Pêches et Océans Canada dimanche.

Le ministère qui chapeaute la pêche au pays a modifié son protocole pour protéger les baleines, de sorte que les activités de la pêche ne sont interrompues qu'aux endroits où les mammifères sont repérés, plutôt que durant toute la saison dans des régions spécifiques.

La baleine noire de l'Atlantique Nord est une espèce en danger. Depuis juin 2017, au moins 29 de ces immenses bêtes sont mortes, un nombre inhabituellement élevé qui a réduit la population de l'Atlantique Nord à environ 400 bêtes.

Une baleine noire, empêtrée dans de l'équipement de pêche, dans la baie de Fundy.

Une baleine noire, empêtrée dans de l'équipement de pêche (Archive)

Photo : International Fund for Animal Welfare

Pêches et Océans Canada ajoute que de nombreuses mesures de pêche pour 2020 sont maintenant en place dans les provinces de l'Atlantique et au Québec pour aider à protéger ces baleines pendant leur séjour au Canada.

Ces mesures demeurent axées sur la prévention des collisions avec les navires et des empêtrements dans les engins de pêche.

Les changements climatiques poussent les baleines vers les eaux canadiennes nordiques plus tôt et de manière plus importante qu'auparavant.

Adam Burns, directeur général à la gestion des ressources halieutiques du ministère, affirme que les nouvelles règles devraient être plus dynamiques pour protéger les baleines tout en permettant aux pêcheurs de faire leur travail lorsque les baleines sont absentes.

Adam Burns, en entrevue sur le plateau de CBC.

Adam Burns, directeur de la gestion des ressources halieutiques du ministère des Pêches et des Océans (Archive)

Photo : Radio-Canada

Deux de ces mammifères marins ont été aperçus dimanche à l'est de la Baie-des-Chaleurs par l'équipage d'un avion du ministère qui faisait de l'observation aérienne.

Si des baleines sont repérées dans la même zone plus d'une fois au cours d'une période de 15 jours, une zone désignée sera fermée jusqu'au 15 novembre prochain.

Le nouveau protocole de fermeture en vigueur toute la saison sera mis en place dans le golfe du Saint-Laurent dès l'ouverture de la pêche au crabe des neiges. Les fermetures en vigueur toute la saison seront appliquées aux zones où l'on repère des regroupements de baleines.

Les zones faisant l'objet de fermetures temporaires sont assujetties à des protocoles de fermeture automatique. Si une ou plusieurs baleines noires sont repérées dans ces zones, une zone définie autour de la position géographique de la baleine observée sera fermée pendant 15 jours.

Les fermetures peuvent durer plus de 15 jours si les baleines demeurent dans le secteur.

À l'extérieur du golfe du Saint-Laurent, de la baie de Fundy et des habitats essentiels, les fermetures seront envisagées au cas par cas. Une attention particulière sera portée par Pêches et Océans Canada à l'observation de trois baleines ou plus, ou d'une mère avec son baleineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Faune marine