•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès dans des foyers d’aînés : un syndicat demande enquêtes publique et criminelle

Une femme porte de l'équipement.

Une employée d'un centre de soins de longue durée porte de l'équipement de protection. (archives)

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC News

Radio-Canada

Un syndicat représentant des milliers de travailleurs de la santé de l'Ontario appelle la province et les services de police locaux à lancer une enquête publique et des enquêtes criminelles sur les décès liés à la COVID-19 dans les centres de soins de longue durée et les foyers pour aînés.

En Ontario seulement, plus de 1000 résidents de ces foyers et plusieurs membres du personnel de première ligne sont morts depuis le début de la pandémie.

Une commission d’enquête est requise de toute urgence car jusqu'à ce que nous ayons un vaccin, ou au minimum, un traitement [médical] disponible pour toute la population, nous devons nous préparer à des pics ou des vagues consécutives de COVID-19, a déclaré Sharleen Stewart, présidente de SEIU Healthcare, dans une déclaration écrite.

Le syndicat représente plus de 60 000 travailleurs de la santé et des services communautaires de l'Ontario.

Le syndicat demande :

  • Une enquête publique du gouvernement provincial sur le nombre croissant de décès de résidents et de travailleurs de première ligne dans les foyers de soins de longue durée;
  • Des enquêtes de négligence criminelle, menées par la Police de Toronto et la Police régionale de Peel, dans un nombre encore inconnu de foyers de soins de longue durée;
  • Des enquêtes de négligence criminelle doivent aussi être ouvertes auprès d’entreprises qui fournissent de soins à domicile;
  • L’ouverture d’une enquête sur les décès menée par le Bureau du coroner en chef de l'Ontario.

La guerre menée « sur tous les fronts »

Le premier ministre Doug Ford a été interrogé au sujet de cette demande d’enquête lors de son point de presse de mardi. Celui-ci a simplement rappelé que la province faisait tout en son pouvoir pour contenir la pandémie. « Nous menons une guerre sur tous les fronts », a-t-il illustré.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a ajouté que la province concentre tous ses efforts pour aider ces foyers. « Nous continuerons à prendre ces mesures jusqu'à ce que ces épidémies soient sous contrôle », a-t-elle affirmé.

Jusqu'à présent, près de 3000 travailleurs de la santé dans divers établissements, y compris des foyers de longue durée et des hôpitaux, ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19. Ces travailleurs représentent près de 16 % de tous les cas en Ontario.

Deux concierges d'hôpitaux et trois préposés aux bénéficiaires sont décédés ces dernières semaines.

Avec les informations de CBC News

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !