•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des discussions « très avancées » en cours pour l’achat du Capitole par Québecor

La façade du Capitole.

Le théâtre du Capitole pourrait maintenant être une propriété de Québecor.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Québecor et le groupe propriétaire du Capitole de Québec sont en mode « négociation » en vue de la vente de la salle de spectacle, construite au début du 20e siècle.

Le Capitole est un haut lieu de culture, une salle emblématique à Québec. Des discussions très avancées avec le groupe propriétaire sont en cours, confirme Martin Tremblay, chef de l'exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor.

Le partenaire d’affaires du Capitole, Jacques Tanguay, confirme également que des discussions sont en cours.

Il explique que le groupe propriétaire du Capitole a d’abord obtenu des autorisations de la Ville de Québec et du ministère de la Culture, puisque le théâtre Capitole est inscrit au registre du patrimoine culturel.

Le Capitole étant géré comme une entité complexe, avec son hôtel, son restaurant et la salle de spectacle, plusieurs démarches ont donc dû être effectuées dans le but de possiblement laisser partir la section théâtrale de l’établissement.

Le propriétaire Jean Pilote, de son côté, a préféré ne pas faire de commentaire mardi, mais il ne nie pas l'information.

Rappelons qu'au mois de décembre, le Capitole a dévoilé la nouvelle image de la salle de spectacle qui venait de subir une cure de rajeunissement de plusieurs millions de dollars.

L'intérieur du Capitole de Québec

En 2018, le Capitole de Québec a entamé des travaux de rénovation de la salle de spectacle, notamment.

Photo : Radio-Canada

C'est le FM93 qui a diffusé la nouvelle un peu plus tôt mardi à Québec.

Le Capitole deviendrait ainsi la deuxième salle de diffusion de Québecor dans la capitale, avec le Centre Vidéotron.

L'homme d'affaires Jacques Tanguay, vice-président et directeur général d'Ameublement Tanguay, n'en est pas à ses premières discussions avec Québecor.

En 2014, il a cédé les Remparts de Québec au conglomérat tout en demeurant actionnaire de la corporation.

Selon les informations que Radio-Canada a été en mesure de recueillir, cette possible transaction n'est pas associée à la crise sanitaire actuelle.

Avec la collaboration de Claudia Genel et Christiane Latortue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Spectacles

Économie