•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confinés chez eux, 12 artistes chantent leur amour pour la Fransaskoisie

Les artistes Alexis Normand, Anique Granger, Annette Campagne, éemi, Étienne Fletcher, Les Pxrtails, Lord Byrun, Malika Sellami, Mario Lepage, Michel Marchildon, Shawn Jobin et Vaero.

Le Conseil culturel fransaskois affirme que la créativité des Fransaskois, en ces temps difficiles, témoigne de leur résilience.

Photo : Conseil culturel fransaskois

Le Conseil culturel fransaskois lance aujourd'hui un vidéoclip pour briser la solitude due au confinement. Douze artistes fransaskois se sont prêtés au jeu et, ensemble, ils interprètent la chanson Cet horizon.

La directrice du Conseil culturel fransaskois, Suzanne Campagne, estime qu’il était important pour son organisme d'offrir une forme de réconfort :Quand la pandémie nous a frappés, avec ses restrictions qui ont durement heurté les artistes et les communautés, on a décidé de produire quelque chose pour remonter les esprits tant pour les artistes que pour les Fransaskois qui les aiment.

Cette chanson parle de l’amour qu’on a pour notre coin de pays, nos gens, pour qui on est. 

Une citation de :Suzanne Campagne

Pour Malika Sellami, qui habite en Saskatchewan depuis 12 ans, collaborer à ce vidéoclip revêt une importance particulière : Les paroles de la chanson expriment un certain sentiment d'appartenance à une communauté qui grandit. La Fransaskoisie, ce n’est pas seulement ceux qui sont nés en Saskatchewan, c'est ceux qui vivent dans la francophonie en Saskatchewan. Je vis ici en tant que francophone, je me considère comme fransaskoise.

Mario Lepage, réalisateur du clip, a travaillé de près avec Annette Campagne pour produire une nouvelle version de cet hymne qui était la chanson thème de l’Année provinciale des Fransaskois en 2012. Les paroles ont été écrites par Alexis Normand et Shawn Jobin.

Mario Lepage remarque que, malgré tout, cette crise fait ressortir une certaine humanité : Je pense que ça va beaucoup faire de bien à la communauté. C’est un plaisir pour moi de redonner à ma communauté comme je peux, en rassemblant tous ces artistes que j’aime beaucoup et que j’admire. Pour moi, ça a vraiment été un plaisir de réaliser ce projet pour le Conseil culturel fransaskois.

Le Conseil compte offrir cette initiative à toute la francophonie canadienne. On va envoyer cette chanson à nos collègues dans les associations culturelles de chaque province, à la Francophonie des Amériques et à la Fédération culturelle canadienne-française. On espère que ça sera une belle vitrine pour les artistes fransaskois, conclut Suzanne Campagne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !