•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les surdoses à Saskatoon et à Regina inquiètent toujours les autorités

Gros plan sur de la drogue.

Le nombre de surdoses à Saskatoon a explosé la semaine dernière.

Photo : CBC

Radio-Canada

Alors que tous les yeux sont rivés vers la pandémie de COVID-19, les surdoses dans les deux plus grandes villes de la Saskatchewan continuent de faire de nombreuses victimes, affirment les autorités médicales.

L’entreprise privée Medavie Health Services West, qui gère le service ambulancier dans les différents secteurs de Saskatoon, affirme qu’elle a reçu 88 appels à propos de surdoses durant la semaine du 27 avril.

Cette statistique représente un triste record hebdomadaire, la moyenne de signalements se situant habituellement entre 40 et 45 en comptant les appels à propos de la méthamphétamine en cristaux, l'héroïne, l’alcool et la marijuana, précise-t-elle.

Ces chiffres sont très alarmants pour nous, notamment parce que nous avons dû administrer de la naloxone à 20 personnes en une semaine, affirme dans un communiqué le porte-parole de l’entreprise, Troy Davies.

Situation semblable à Regina

Les policiers de Regina constatent eux aussi un nombre important de surdoses et de signalements depuis le début de l’année.

Les autorités confirment qu'elles ont été appelées pour intervenir à 233 reprises pour des situations liées aux surdoses depuis le 1er janvier et que 11 décès ont été constatés.

Une dizaine d’autres personnes sont mortes après l’intervention des policiers qui répondaient à des cas de surdoses, mais ces derniers ne sont pas en mesure de confirmer si elles sont liées à la drogue ou à d’autres types de consommation.

Les autorités rappellent également que la Loi fédérale sur les bons samaritains permet aux personnes qui sont en surdose ou qui en sont témoins d’appeler les services d’urgence pour obtenir de l’aide tout en étant protégées sur le plan judiciaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Dépendances